15 minutes/jour : 4 idées pour passer du temps de qualité avec son enfant

@allthatisshe : Comment passer du temps de qualite avec ses enfants
@allthatisshe : Comment passer du temps de qualite avec ses enfants

Ereintée par une ToDo List qui ne désemplit jamais, embarquée dans le rythme effréné des semaines qui s’enchaînent, on termine souvent la journée frustrée par le sentiment de ne pas passer suffisamment de temps avec ses enfants. Heureusement, les études sont formelles : ce n’est pas la quantité qui compte, mais bien la qualité. Voici quatre pistes éprouvées pour remplir, chaque jour et en quelques minutes, le réservoir affectif de nos enfants… et le nôtre !

 

15 minutes de pur bonheur dès le réveil
Vécu comme une contrainte par beaucoup d’entre nous, le réveil mérite pourtant d’être considéré comme de chouettes retrouvailles familiales et quotidiennes. Exit la touche snooze du réveil, on tâche même de se tirer du lit un quart d’heure plus tôt pour profiter de ses enfants avant de partir au boulot ou de les emmener à l’école. L’idée ? On réveille son petit en douceur avec un doux massage de plusieurs minutes, qui peut se transformer en partie de chatouilles ou en pitreries. Idéal pour tirer les plus gros râleurs de l’engourdissement du sommeil.
On poursuit ce rituel matinal par quelques étirements inspirés du yoga pour les enfants : on s’étire comme le chat puis comme le chien qui a la tête en bas, on baille en rugissant comme le lion, on se grandit comme l’arbre, enfin on se câline comme deux petits koalas… Le corps ainsi mis en route, on se retrouve, idéalement en famille, autour de la table du petit-déjeuner et on envisage, toujours du bon côté, la journée qui s’annonce. Quelques jours suffisent pour instaurer un rituel matinal joyeux qui servira de référence à nos enfants : chaque journée qui commence est un cadeau et devrait débuter comme une fête.

Un quart d’heure de pause bien méritée
Le retour de l’école/la crèche/le travail peut lui aussi donner lieu à un rituel réconfortant. Pour savourer ce quart d’heure de bonheur, on instaure une sorte de sas de décompression avant d’entrer dans le tunnel goûter/devoirs ou bain/dîner. L’idée : dès que l’on a retiré chaussures et manteaux, on se rue dans la chambre parentale et on s’affale joyeusement sur le lit. Objectif : ne rien faire pendant une quinzaine de minutes. Un court moment durant lequel on laisse les corps se relâcher, on se cajole, on se raconte sa journée, on se cache sous la couette ou on se regarde dans le blanc des yeux. Bref, on se retrouve. Avec son ou ses enfant(s), mais aussi avec soi-même. Chacun repart chargé d’une énergie nouvelle et positive et peut vaquer tranquillement à ses occupations. Une pause forcément salvatrice qui détend autant le mental que l’atmosphère. Routine testée et définitivement adoptée !

Quelques minutes de concentration (ou de pitreries) en tête-à-tête
Que votre enfant soit plutôt branché dînette, gommettes, jeux de construction ou roulades sur canapé, il appréciera plus que tout de partager avec vous un moment de son passe-temps favori. Il a envie de colorier ? Installez-vous à côté de lui, choisissez vos plus belles couleurs et, comme lui, concentrez-vous sur votre feuille. Une activité silencieuse et méditative qui aura le mérite d’apaiser le mental de tous ses participants. Et de renforcer la complicité – qui ne nécessite pas forcément d’échanges verbaux. Que l’activité soit bruyante ou non, il va sans dire que durant cette petite période, le smartphone n’est pas à portée de main.

Transformer les contraintes en jeu
Pas le temps de préparer un gâteau à quatre mains, ni de vous lancer dans la construction en binôme d’une tour de Kapla ? Rien n’empêche de mettre à contribution vos petits dans les corvées quotidiennes. C’est même recommandé, dès le plus jeune âge, pour les aider à acquérir autonomie et sens des responsabilités… Pour que cela se déroule dans la joie et la bonne humeur, on commence par basculer notre cerveau en mode enfant. Et l’on regarde tout ce qui nous entoure et nous attend d’un œil neuf : les panières de linge qui débordent, les jouets qui jonchent le tapis, la cuisine en vrac… Mettre de l’ordre dans la maison ne prend pas plus de temps si l’on prétend utiliser une baguette magique ou si l’on imite le bruit de la pelleteuse. L’essentiel : transformer ces contraintes incontournables en moment de jeu pour donner aux enfants l’envie de nous prêter main forte.
Même principe d’ailleurs chez le primeur ou au supermarché : faire ses courses avec son enfant peut se transformer en une activité ludique. Choisir uniquement des légumes rouges et ronds, trouver un fruit que l’on n’a encore jamais goûté ou un paquet de biscuits qui commence par le son [k]… Des moments instructifs qui contribuent à resserrer les liens et à optimiser chaque instant du quotidien.

Emilie Cuisinier
Crédit photo : @allthatisshewww.allthatisshe.com

Lire aussi sur Les Louves
Premières sorties : comment ouvrir son enfant au monde qui l’entoure ?
Six livres passionnants et utiles sur l’éducation bienveillante
Comment passer du temps de qualité avec ses enfants ?
5 trucs à piquer aux Danois pour élever les enfants les plus heureux au monde

(Visited 3 063 times, 8 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *