Allaiter son bébé : les clefs pour bien se préparer

allaiter-son-bébé
©KatrinaAnderson

Faire le choix d’allaiter son bébé est loin d’être anodin et mérite qu’on s’y intéresse avant la naissance. S’informer auprès des bonnes personnes, comprendre le fonctionnement de son corps et celui du bébé, s’organiser : voici quelques clefs et conseils pour vous aider à bien vous préparer à allaiter.

 

La peur de la douleur
Si l’allaitement reste un choix personnel, nombreuses sont les jeunes mamans qui y renoncent malgré elles, par peur, parce qu’elles pensent ne pas avoir assez de lait ou après un premier essai douloureux. Pourtant, « 99% des femmes n’ont aucun problème de lactation », et surtout, « l’allaitement n’est pas censé être douloureux », explique Véronique Darmangeat, consultante en lactation à Paris. Depuis dix ans, elle accompagne les jeunes et futures mamans dans leur démarche d’allaitement et insiste sur ce point : « il n’est pas normal d’avoir mal lorsqu’on allaite. Dans le cas contraire, le problème provient le plus souvent d’une mauvaise position du bébé et d’une mauvaise ouverture de sa bouche. » Une bonne raison de se faire suivre et accompagner dès le départ pour trouver les bons gestes et éviter les douleurs. 

Cours et associations pour se préparer
Certains cours de préparation à l’accouchement consacrent du temps à l’allaitement, d’autres pas. Pour le savoir, les futurs parents peuvent se renseigner au préalable et choisir leur maternité en fonction de la place qui y est accordée à l’allaitement. Pour compléter une préparation classique, il peut être également intéressant de se rapprocher des organismes de soutien à l’allaitement de son département, via la PMI (Protection Maternelle et Infantile) ou sa maternité. Assister à une réunion d’information permettra de mieux connaître le sujet et de sensibiliser le futur papa avant la naissance.

Faire appel à une consultante en lactation ?
Il s’agit d’une professionnelle indépendante ayant suivi une formation poussée sur toutes les problématiques liées à l’allaitement, au lait maternel et au développement de l’enfant. Elle est certifiée par un diplôme privé international (IBCLC), mais n’est pas forcément un professionnel de santé. Elle intervient en cabinet ou à domicile, le plus souvent pour une consultation unique, avec un suivi téléphonique par la suite. « Une consultation avant la naissance est utile lorsque l’on connaît mal le sujet ou que l’on ne se sent pas assez informée par sa maternité ou sa sage femme », précise Véronique Darmangeat. Une consultation dure environ deux heures pendant lesquelles la consultante évoque avec les parents les rythmes du bébé les premiers jours, le fonctionnement de l’allaitement et l’importance de la position du bébé. Elle pourra être amenée à revoir les parents avec le bébé en cas de difficultés, « parce qu’en matière d’allaitement il n’y a pas de règle, on s’adapte à chaque bébé », souligne-t-elle. Il est à noter que les tarifs sont variables et non pris en charge par la Sécurité Sociale.
Pour trouver une consultante en lactation dans votre département : consultants-lactation.org.

L’implication essentielle du papa
Mieux vaut être deux pour gérer le rythme des tétées et du sommeil du bébé. En discuter, partager ses réflexions et ses lectures en couple, faire venir le futur papa aux cours et aux consultations, se répartir les rôles avant la naissance, en confiant par exemple la phase de digestion au papa, sont autant de clefs pour que l’allaitement commence sereinement le jour J. La bonne idée pour les papas qui ne sauraient pas comment jouer leur rôle ? Offrir à la future maman le coffret d’allaitement BBLetche : dans une jolie boîte, elle trouve des produits indispensables pour allaiter (coussinets d’allaitement, crème à la lanoline pour les mamelons sensibles, tisane favorisant la lactation et la digestion du bébé), mais surtout quelques accessoires bien pensés pour le quotidien, comme le bracelet d’allaitement qui permet de retenir l’heure et le côté (sein droit ou gauche) de la dernière tétée.
Coffret BBLetche, à partir de 49 euros sur bbletche.com.

 S’informer sur l’allaitement
La sécrétion et la montée de lait, le régime alimentaire, la conservation du lait, la reprise du travail, le sevrage… Une fois le bébé arrivé, on trouve moins le temps de s’informer sur le fonctionnement de notre corps et sur les étapes qui nous attendent. Première lecture conseillée : « Le guide de l’allaitement maternel », élaboré par l’Inpes et le Ministère de la Santé, à télécharger avec d’autres documents validés par des professionnels de santé sur bbletche.com ou sur le site de la CoFam (Coordination française pour l’Allaitement Maternel)

M. D.

Lire aussi sur Les Louves
Conseils et accessoires pour les mamans qui allaitent 
Vos confidences : allaiter ou pas, avez-vous ressenti un pression par rapport à votre décision ? 

 

(Visited 4 973 times, 3 visits today)
Il y a 1 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire
  • Louise dit :

    Je partage votre avis, pour réussir l’allaitement qui n’est pas si naturel et evident, il est préférable de bien s’y préparer avant la naissance… pour aller plus loin je recommande les vidéos SIKANA Allaitement, qui devrait être vues par toutes les futures maman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *