J’ai testé un cours de baby yoga avec mon bébé

J'ai testé le baby yoga avec mon nouveau-né
J'ai testé le baby yoga avec mon nouveau-né

Reprendre le sport avec une activité très douce, s’octroyer un peu de temps pour soi, partager un moment privilégié avec son bébé : la promesse d’une séance de baby yoga est séduisante pour une toute jeune maman. Marion a testé un cours de yoga postaccouchement accompagnée de son bébé de 2 mois, elle nous raconte.

 

Le principe du cours de baby yoga
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le cours de baby yoga n’est pas un cours de yoga pour bébé mais bien pour jeune maman. Recommandé à partir de la 7e semaine du nourrisson, cette pratique douce permet aux toutes jeunes mamans de reprendre sans forcer une activité physique très respectueuse de leur corps et tout à fait compatible avec une grande fatigue. Se détendre, reprendre petit à petit possession de son corps, remuscler en douceur son périnée : le yoga post-natal a plus d’un atout pour les femmes qui viennent d’accoucher. L’idée étant de venir partager ce moment avec son enfant… Ayant suivi des cours de yoga prénatal durant ma grossesse, j’étais curieuse de savoir comment s’organisait une séance avec des bébés. Dans mon imaginaire, cela oscillait entre des images d’apocalypse de tout-petits bruyants et agités et de mamans débordées et des images d’une salle de yoga zen, avec des bébés modèles, éveillés et ravis de participer avec leur maman à une séance de sport… La réalité est un juste dosage entre ces deux versions.

Comment s’est déroulé mon premier cours de baby yoga…
J’ai donc décidé de réserver un cours dans mon studio de yoga habituel. Première question : quel horaire choisir ? Et si ça tombait en pleine heure de tétée ? Et s’il dormait ? Et si au contraire il ne voulait pas lâcher mes bras ? La professeure de yoga que j’ai au téléphone me rassure : cela arrive tout le temps, la priorité c’est le bien-être de votre bébé, pas d’inquiétude à avoir, on ne lui demande pas d’être coopératif. Je prends donc un cours en milieu d’après-midi et arrive en même temps qu’une dizaine de jeunes mamans, toutes accompagnées de leur tout-petit (le plus âgé a 5 mois, le plus jeune, mon fils, a 7 semaines). Tout le monde s’installe sur les tapis, on y pose un lange pour les bébés, le cours peut commencer. Les mamans entament le travail de respiration, tandis que les bébés dorment ou s’agitent sur les tapis… Mon fils me laisse à peu près 5 minutes de répit avant de réclamer les bras. J’effectue donc toutes les positions au sol avec un bras immobilisé avant de vite abandonner. Je regarde autour de moi : je ne suis pas la seule, évidemment ! La prof de yoga nous conseille quelques positions et exercices de respiration, que nous pouvons réaliser en portant notre bébé. Cela fait 15 minutes que je suis sur mon tapis quand mon fils décide de manger. Il tètera les trente minutes suivantes, avant de s’endormir sur mon ventre… J’ai comme un petit sentiment d’échec amusé face aux mamans qui enchaînent tranquillement les postures pendant que leur nourrisson dort à poings fermés, mais autour de moi d’autres se promènent en marchant pour calmer des pleurs ou changent une couche débordante. La professeure nous avait prévenues : ce sont les petits qui décident du déroulé du cours. L’idée étant de partager ce moment avec eux, en établissant un contact visuel pendant les postures, en leur souriant et en leur offrant un petit massage à la fin du cours. C’est agréable de partager quelque chose de nouveau avec mon fils même si pour l’heure il ne semble pas très réceptif…

Verdict
En 1 heure j’ai donc fait 5 minutes de respiration, 30 minutes de tétée, 15 minutes de câlin post-tétée et 10 minutes de respiration allongée, mon bébé endormi sur mon ventre. Autant dire que côté pratique du yoga, j’ai déjà connu plus intense… Mais cela m’a donné envie d’y retourner un peu plus tard, une fois que mon fils aura un peu grandi et sera un peu plus autonome (la professeure me confirme qu’à partir de 3 mois c’est déjà plus facile). Reste que j’ai aussi beaucoup apprécié l’atmosphère bienveillante et les sourires partagés avec d’autres mamans, comme une petite parenthèse au cœur de mon congé maternité.

M.R.
Crédit photo : Source Pinterest / @Enjoythekiss

Lire aussi sur Les Louves
Studio Casa Yoga : des cours pensés pour les femmes enceintes et jeunes mamans (75010)
Le yoga prénatal pour sublimer la grossesse
6 adresses à Paris pour des massages femme enceinte à moins de 100 euros
Nos meilleures adresses en France pour s’initier au yoga prénatal

 

(Visited 506 times, 5 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *