Conseils et astuces pour bien choisir sa lingerie pendant la grossesse 

lingerie-grossesse
©BoobDesign.com

Pendant la grossesse, il n’y a pas que votre ventre qui prend du volume… Votre poitrine aussi va connaître des variations de taille importantes, des premières semaines jusqu’à la montée de lait quelques jours après l’accouchement. Il peut alors devenir compliqué de suivre côté lingerie. Confort, maintien, allaitement : comment s’y retrouver et acheter la lingerie qui nous convient ? On a posé toutes nos questions à Christel, fondatrice de Mum-to-be Party, le webzine et e-shop spécialiste du bien-être des mamans pendant et après la grossesse. 

 

Au premier trimestre…
C’est l’un des premiers symptômes de la grossesse, le plus visible, qui peut nous mettre la puce à l’oreille avant même le premier test : la poitrine prend une ou deux tailles dès le premier mois. On se demande alors si cela va s’arrêter et à quel moment investir dans un nouveau soutien-gorge… Pour Christel, fondatrice du site Mum-to-be Party et animatrice d’ateliers dédiés aux femmes enceintes, il faut aller racheter un soutien-gorge « dès que l’on ressent de l’inconfort », et choisir son modèle avec soin, et surtout, « à la bonne taille ». « Même s’il est impossible de prédire à une maman comment sa poitrine va évoluer tout au long de la grossesse, on sait qu’il y a trois périodes où les seins vont généralement prendre du volume : au premier trimestre, au dernier trimestre et au moment de la montée de lait. »

Comment choisir un soutien-gorge de grossesse ?
« Pour éviter les achats inutiles, mon conseil est d’investir tout de suite dans un produit de qualité qui pourra être réutilisé d’une grossesse à l’autre, et choisir ainsi dès le premier trimestre un ou deux soutiens-gorge d’une marque spécialisée dans la lingerie de grossesse. Ces marques proposent des modèles évolutifs pour s’adapter au maximum aux variations de taille de la poitrine, en matières extensibles et respirantes, avec armatures souples (plus confortable en fin de grossesse). Qui plus est, pour rentabiliser votre achat et dans le cas où vous souhaitez allaiter à la naissance, pensez à choisir très tôt un modèle permettant l’allaitement. »

Comment bien choisir sa taille ?
« Les futures mamans sont souvent surprises par leur nouvelle taille de soutien-gorge et n’imaginent pas devoir porter un bonnet E ou F alors qu’elles faisaient un 85C… C’est pourquoi il est tellement important de reprendre ses mensurations, en boutique ou chez soi (avec un mètre de couturière), si on fait ses achats en ligne. Surtout, fiez-vous au guide des tailles de la marque choisie car elles peuvent varier d’un fabricant à l’autre.

Lorsque vous essayez un soutien-gorge, vérifiez quelques paramètres importants pour vous assurer de le porter le plus longtemps possible :

  • Il doit vous rester de la marge dans le dos. Si vous êtes à la dernière rangée d’agrafes et que vous êtes au début/milieu de grossesse, c’est mauvais signe car votre tour de dos va continuer à s’élargir.
  • Il faut aussi un peu de marge au niveau du bonnet. On doit pouvoir glisser facilement une main à l’intérieur ou un coussinet d’allaitement.
  • Ajustez bien vos bretelles : on a souvent l’impression que le soutien-gorge est trop grand parce qu’on oublie de régler les bretelles. »

Retrouvez ici un guide pour mesurer votre taille de poitrine et un guide des tailles par marque de lingerie spécialistes de la grossesse.

Avec ou sans armatures ?
« Si vous préférez les soutiens-gorge avec armatures pour une question de maintien, ne vous privez pas mais choisissez si possible des modèles à armatures souples. Le modèle sans armatures est préconisé si vous avez la poitrine sensible et douloureuse, ou en cas d’inconfort si votre ventre remonte à hauteur de poitrine. »

Pour les périodes de grande sensibilité et d’allaitement…
« Il vous faut quelque chose de doux qui se porte comme une seconde peau et adapté au sommeil. Pour cela la brassière de grossesse et d’allaitement est idéale, ultra souple et évolutive. Si vous allaitez, elle permettra le maintien des coussinets qui recueillent les fuites de lait la nuit entre les tétées. Même si vous n’allaitez pas elle vous sera utile pour mieux supporter la montée de lait. »

 

Et pour le dernier trimestre ?
« Lorsque le corps se prépare pour l’allaitement à la fin de la grossesse, les seins peuvent facilement reprendre une taille de bonnet. Dans ce cas, si vous souhaitez allaiter et constituer votre valise, vous pouvez réinvestir à la fin du 7e /début du 8e mois, dans un soutien-gorge en prenant une taille de bonnet supplémentaire. Si vous préférez attendre, reprenez vos mesures au début du 9e mois et prenez alors un soutien-gorge à votre taille. L’erreur à ne pas faire est de se racheter un soutien-gorge au moment de la montée de lait où les seins gonflent énormément, c’est inutile car cela ne dure pas, préférez porter une brassière pendant cette période. Mieux vaut attendre que l’allaitement se mette bien en place avant d’acheter des soutiens-gorge supplémentaire. Et ne pas hésiter à reprendre ses mesures ! »


Les marques qui ont tout bon ?

Boob. C’est une marque suédoise qui fait de la lingerie de grossesse, mais aussi des t-shirts et des chemises de nuit, qui ont l’avantage d’être particulièrement flatteuses pour la silhouette avec un système d’ouverture discret et facile pour l’allaitement.
Ce que j’aime : Ce sont des produits éco-durables de grande qualité qui ne bougent pas au lavage et qui vous accompagnent sans problème d’une grossesse à l’autre.

Cache-cœur. C’est une marque française qui ne fait que de la lingerie pour la grossesse et l’allaitement. Il y en a pour tous les goûts et toutes les poitrines, même les plus fortes avec un tour de dos très fin !
Ce que j’aime : les modèles sont évolutifs, offrent un soutien parfait et sont évidemment compatibles avec l’allaitement, avec une ouverture aimantée au niveau de la bretelle très pratique. J’aime aussi leurs maillots de bain qui proposent plusieurs choix de bonnets pour une même taille.

Que prévoir en matière d’accessoires et de lingerie pour la valise de maternité ?

  • Deux brassières.
  • Si vous allaitez : un soutien-gorge d’allaitement, des coussinets d’allaitement et une chemise de nuit compatible avec l’allaitement.
  • Une ceinture de maintien pour resserrer le bassin après l’accouchement, vous aider à retrouver une bonne posture et soulager vos lombaires.
  • Des culottes grande taille et/ou jetables.

Notre sélection shopping :

 

M. D.
Crédit photo : Boobdesign.com.

Lire aussi sur Les Louves
Nos conseils pour prendre soin de sa poitrine avant, pendant et après la grossesse
4 réflexes beauté à adopter pendant la grossesse

(Visited 701 times, 1 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *