Confidences de maman : Laureen de Happycheriskids, une instit bien dans son époque

Laureen, c’est un peu l’amie que l’on rêverait d’avoir et la maîtresse à qui l’on adorerait confier nos enfants : cette institutrice passionnée par son job, maman de deux enfants, partage des instants de son quotidien en famille sur son compte Instagram où elle distille une atmosphère douce et joyeuse. Discussion sur la rentrée scolaire, autour d’un thé et de croissants au beurre.

 

De la musique, des déguisements, d’anciennes cartes de géographie, des herbiers multicolores : les photos de Laureen sur Instagram sont fidèles à son univers, joyeux, fantaisiste, créatif… Cette institutrice maman de deux enfants, Sam, 7 ans et demi, et Rose, cinq ans et demi, partage depuis trois ans quelques bribes de son quotidien sur Instagram sous le pseudo Happycheriskids. Un univers très bienveillant, qui reflète bien l’état d’esprit de la maîtresse des lieux, une montessorienne convaincue, qui chouchoute les élèves de sa classe et leurs parents. Difficile lorsque je la rencontre en septembre dernier chez elle, autour d’un thé, de ne pas parler de la rentrée des classes, elle qui en compte déjà une bonne dizaine à son actif. D’autant plus qu’en ce mois de septembre, le livre de Céline Alvarez, qui entend faire bouger l’éducation nationale en s’appuyant sur les mécanismes naturels de l’apprentissage humain, est dans tous les médias et met sous le feu des projecteurs les salles de classes de nos enfants.

Un peu de débrouille et beaucoup de bon sens
« C’est vraiment un sujet d’actualité, acquiesce Laureen, pour qui les méthodes préconisées par Céline Alvarez sont pleines de bon sens. Quand j’ai passé le concours de professeur des écoles en 2005, j’ai entendu parler pour la première fois de l’approche Montessori, mais ce n’était ni mis en avant dans notre formation, ni encouragé. Cela me questionnait beaucoup, j’ai eu envie de me renseigner et j’y ai trouvé une approche éducative qui m’a tout de suite séduite. Du coup ces dix dernière années, j’ai quasiment tout le temps travaillé en suivant ces méthodes : en proposant beaucoup de manipulations aux enfants, en étant toujours dans la bienveillance, en classe ouverte… C’est très en vogue aujourd’hui, et les parents sont sensibilisés, ils connaissent même le matériel utilisé, ce qui facilite l’introduction de Montessori dans l’école publique ». À l’écouter, il semble presque facile d’appliquer une éducation Montessorienne à l’école comme à la maison : « cela demande un peu de débrouille quand on n’a pas le matériel, il faut être créatif en gardant à l’esprit que tout est basé sur le sensoriel, donc plus le support est solide et concret, plus il est attractif pour les enfants et mieux ça fonctionne ! ».

Une maman louve, qui a du mal à lâcher ses petits…
Très investie dans son job, Laureen raconte en souriant que c’est souvent son mari – ingénieur – qui se plaint lors de leurs dîners entre amis de sa femme institutrice qui « travaille trop et ne compte pas ses heures ! ». Mais quand elle aime, elle ne compte pas, et c’est pareil avec sa famille : « je suis clairement une maman louve, qui protège ses petits et qui a du mal à les confier… Je n’arrive pas à partir en week-end ou en vacances sans eux, mon mari est un peu dépité d’ailleurs ! Mais quand j’ai un peu de temps pour me poser et sortir du quotidien, ce sont des moments que j’ai envie de partager avec eux : je n’ai aucune envie de voir mon voyage gâché parce qu’ils me manquent… Et je l’assume complètement ! ». Sam et Rose sont donc de toutes les aventures, la dernière en date étant un grand voyage en Thaïlande, un mois de déconnexion en famille, durant lequel les enfants ont « assuré », sourit Laureen. On la croit sur parole lorsque l’on regarde les clichés de ces vacances idylliques sur son compte Instagram, un autre talent de cette instit décidément bien dans son époque dont la passion pour la photo est venue sur le tard. De quoi donner à n’importe qui des envies de voyages en famille au bout du monde…

M.R.

Lire aussi sur Les Louves 
Comment choisir son école Montessori ?
Trouver une école Montessori à Paris : la liste par arrondissements
Les clefs pour appliquer Montessori à la maison 

(Visited 1 167 times, 1 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *