Congé maternité : comment en profiter avant l’arrivée de bébé

S'occuper pendant son congé maternité / rylee hitchner
S'occuper pendant son congé maternité / rylee hitchner

Le congé maternité prénatal marque le grand départ du compte à rebours avant l’arrivée de son enfant. Si l’impatience d’enfin rencontrer son bébé est palpable, ces dernières semaines sont aussi celles des derniers instants précieux à passer en tête-à-tête avec soi-même ou en couple. Profitez de ces moments pour savourer ces petites choses qui deviendront bientôt plus difficiles à réaliser…


Aller au cinéma
Aller voir un simple film au cinéma demandera bientôt une logistique un peu plus pointue qu’aujourd’hui… Profitez de ne pas avoir de baby-sitter à trouver pour organiser des soirées cinéma en duo ou entre amis, avant d’entamer une période où les films se regarderont plutôt sur le canapé du salon, un babyphone à portée de main. Et n’hésitez pas à profiter des séances sans affluence, où l’on est seule dans les salles sombres au coeur de l’après-midi, cela n’a pas de prix.

Organiser une « Babymoon »
Réserver une chambre dans un hôtel de charme, s’offrir un soin dans un spa adapté aux femmes enceintes, savourer à deux un massage délassant et profiter des derniers instants en tête-à-tête… La Babymoon, c’est un peu la lune de miel des futurs parents, à savoir un petit voyage rien qu’à deux, où l’on savoure les derniers instants que l’on peut passer en amoureux. Un concept américain, que l’on reprend à son goût, en organisant une escapade romantique le temps d’un week-end.

Nos meilleures adresses pour une babymoon :
A 1 heure de Paris, parenthèse enchantée à Monfort Lamaury
Week-end cocooning en amoureux aux Etangs de Corot


Passer une journée entière au lit sans culpabiliser
Se prélasser des heures durant sous la couette, rester en pyjama tranquillement blottie sur le canapé en dévorant des séries télévisées, des films parlant de grossesse, ou un bon livre, prendre son petit déjeuner à 14 heures après un bain interminable : le congé maternité est l’occasion rêvée de vivre dans un espace-temps légèrement sens dessus-dessous, où l’on oublie les obligations du quotidien. Alors que les nuits courtes et les journées au rythme soutenu vous attendent, profitez sans culpabiliser de ces journées décousues et délicieusement régressives.

Organiser des soirées chez vos amis
Sans poussette ni nourrisson, sortir de chez soi, malgré un gros ventre, reste un jeu d’enfant ! Profitez de ces dernières semaines avant l’arrivée de votre enfant pour vous inviter chez vos amis et sortir un peu de votre cocon : quand vous serez jeune maman, c’est chez vous que les visites se succèderont.

Aller dans des lieux qui ne sont pas adaptés aux enfants
Votre petite trattoria préférée qui ne compte que cinq tables dans une salle étroite et toujours bondée, ce bar à cocktail très bruyant où vous avez vos habitudes (même pendant votre grossesse, car ils servent de délicieux mix sans alcool), cette promenade inaccessible en poussette… Faites un tour de vos lieux préférés avant que votre carnet d’adresses ne se remplisse prochainement de brunchs et hôtels plus kids friendly.

Prenez-vous en photo
Votre ventre rond, vous n’en avez quasiment plus conscience après près de 9 mois de grossesse. Et pourtant, dans quelques jours ce ne sera plus qu’un joli souvenir. Si vous avez été avare en photographies durant votre grossesse, n’oubliez pas d’immortaliser votre corps de femme enceinte pendant les semaines de congé maternité qu’il vous reste : vous serez heureuse de retrouver plus tard ces images de vous.

M.R.

Lire aussi sur Les Louves
Petites attentions précieuses pour jeunes mamans
Valise de maternité : ce que vous devez vraiment apporter le jour J

(Visited 19 315 times, 23 visits today)
Il y a 1 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *