Conseils d’experts pour gérer la chute de cheveux post-grossesse

Gérer la chute de cheveux post-grossesse
Gérer la chute de cheveux post-grossesse

Quelques mois après l’accouchement, certaines jeunes mamans doivent faire face à une chute de cheveux plus ou moins prononcée. Découvrez les conseils du docteur Marie-Line Barbet, dermatologue, et de Margaux coiffeuse experte The reporthair, pour gérer sans panique cette mue forcée.

 
La chute de cheveux post-accouchement est un phénomène qui touche environ une femme sur trois. « Il faut savoir que chaque cheveu suit une phase de croissance puis une phase de repos et qu’ensuite il tombe, remplacé par un autre cheveu : c’est ce que l’on appelle le cycle pilaire », rappelle le docteur Barbet. « Pendant la grossesse, sous l’effet des œstrogènes, certains cheveux restent plus longtemps en phase de croissance et ne tombent pas. À l’accouchement, c’est l’inverse : le niveau des œstrogènes chute de manière spectaculaire, ce qui provoque le passage en phase de repos de tous ces cheveux. Cette phase dure environ trois mois au terme desquels ces cheveux tombent en grande quantité. » La chute de cheveux intervient en général deux à quatre mois après l’accouchement et peut être retardée en cas d’allaitement maternel, car alors, le niveau d’œstrogènes reste plus longtemps élevé.
Difficile de prévenir cette chute de cheveux, même si l’on suit scrupuleusement la cure de fer généralement prescrite pendant la grossesse. « Une carence en fer peut en effet aggraver les choses et la prise de cette cure améliore la situation », convient le docteur Barbet.

Du calme et un shampoing doux
Lorsque la chute de cheveux survient, « la première chose à faire est surtout de ne pas s’affoler. Elle cesse graduellement en quatre à six mois. Il peut être tout de même utile de faire vérifier qu’il n’y a pas une autre cause à cette perte de cheveux, telle une carence en fer ou encore un problème thyroïdien. »
Pour atténuer ce phénomène, des compléments alimentaires dédiés à la chute de cheveux amélioreront la structure et l’aspect des cheveux. « Il est préférable d’employer des shampoings doux et il faut éviter toutes les « manœuvres » agressives comme les brossages énergiques, les chignons serrés, les colorations qui peuvent encore accroître la perte de cheveux et les fragiliser. »

Éviter aussi les shampoings 2 en 1 « qui étouffent le cheveu », conseille Margaux, coiffeuse experte The reporthair, et privilégier les produits légers. Les shampoings densifiants donnent du corps au cheveu, en revanche, ils nécessitent l’utilisation d’un soin par la suite car ils ne sont pas très cosmétiques. Concernant les produits coiffants, on évitera d’utiliser des produits trop gras.

Chute de cheveux : la bonne coupe, la bonne coiffure
Si couper les cheveux n’aide pas à empêcher qu’ils tombent, cela permet néanmoins d’éliminer les extrémités abîmées et peut-être d’adopter une coupe plus « volumatrice »… « Un moyen de passer le cap psychologiquement ! », encourage le docteur Barbet. On peut faire des coupes un peu plus brutes pour donner de l’épaisseur et on évite les coupes dégradées, comme l’explique Margaux. « Ensuite, c’est du cas par cas. Certaines jeunes mamans perdent en masse, d’autres plutôt à l’avant de la tête. Je fais une frange sur certaines, une raie sur le côté pour d’autres dont les cheveux sont clairsemés sur le dessus. On s’adapte. »

Une nouvelle routine cheveux
Au quotidien, on pensera à bien démêler les cheveux le soir pour enlever les cheveux morts en utilisant une brosse douce qui ne les arrache pas. Le matin, on privilégiera les coiffures peu serrées comme les petits chignons bas assortis d’un crêpage léger à l’arrière pour donner du volume et masquer les manques. À l’inverse, on évite les tresses qui séparent beaucoup les cheveux, les plaques et les fers à boucler. Pour celles qui ont perdu beaucoup de cheveux, il existe également des poudres comme K-Max et Hair 30, que l’on saupoudre sur les cheveux et qui donnent une impression d’épaisseur.

Article rédigé avec notre partenaire The reporthair, service de coiffeurs privés à domicile.

Lire aussi sur Les Louves
Cosmétiques pour bébé : notre sélection de produits naturels et sans risques
Astuces beauté pour les mamans qui veulent gagner du temps
Coiffure à domicile pour maman et enfant à Paris : le coiffeur privé qui nous manquait

(Visited 2 164 times, 1 visits today)
Il y a 1 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *