Des Seychelles à Marrakech, les voyages de rêve en famille de Gaëlle Perrin

Baladée de pays en pays par ses parents dans son enfance, Gaëlle Perrin en a gardé le goût du voyage et du dépaysement, au point den faire son métier. Une agence de communication dans le tourisme à Paris, un besoin vital de faire ses valises toutes les six semaines, un amoureux à Marrakech, et dans quelques mois, un bébé qui devra shabituer à vivre entre la France et le Maroc. Itinéraire et belles adresses dune future maman voyageuse.

Où sera-t-elle dans deux ans ? « Aucune idée, et c’est très bien comme ça ». Gaëlle est loin de rêver d’un trois pièces pour sa petite famille au cœur de Paris, mais plutôt de son prochain road trip aux États-Unis ou en Argentine. L’homme qu’elle a choisi, un architecte mauricien installé à Marrakech, n’est pas du genre à l’en empêcher : leur couple vit entre la France et le Maroc depuis deux ans, et l’arrivée d’un bébé en octobre ne devrait pas changer la donne. Après son accouchement à Paris, Gaëlle reprendra ses allers et retours une fois par mois.

Face à ma surprise, elle m’avoue qu’elle aussi a eu du mal à se faire à cette idée. « Pendant mes deux premiers mois de grossesse j’étais stressée, je me demandais comment nous allions faire : nous aimons tous les deux notre travail et notre vie nous correspond ainsi. Et puis nous avons fini par réaliser que si cette vie nous rendait heureux, elle lui conviendrait aussi, et nous ferons tout ce qu’il faut pour qu’il s’adapte. Ce sera un bébé voyageur, comme ses parents ! ». Et comme ses propres parents avant elle, qui n’ont pas hésité à l’emmener au Sierra Leone lorsqu’elle avait sept ans : « c’est le voyage le plus marquant que j’aie fait. C’était avant la guerre civile, le choc culturel et social avait été très violent mais hyper enrichissant ».

Inutile de préciser que la future maman espère ne pas s’interdire de voyager avec son/ses enfants, « à chaque âge son voyage », pense-t-elle, rêvant déjà de « sillonner des pays à travers un regard neuf, celui de mon enfant ». En attendant, cette professionnelle du voyage a quelques idées sur les plus belles destinations à découvrir en famille.


Vivre comme Robinson aux Seychelles

« Denis est une île corallienne de l’archipel des Seychelles où l’on atterrit à bord d’un petit avion de tourisme, sur une piste aménagée dans un champ d’herbes. Elle n’héberge qu’un seul hôtel et ses 25 villas privées, situé au cœur d’une réserve naturelle d’oiseaux que les scientifiques sur place aiment faire découvrir aux enfants. Pas de télévision ni de connexion Internet, mais la mer comme terrain d’activités pour aller pêcher et cuisiner ensuite les poissons avec le chef, observer la faune sous-marine avec masques et tubas, une ferme avec cochons, poules et lapins, et une plage privée pour chaque villa…Les parents profitent ici d’une déconnexion totale dans un cadre de luxe, tandis que les enfants vivent une expérience proche de celle de Robinson. »
Période idéale : entre février et août. Plus d’informations : DenisIsland.com

Farniente à l’Île Maurice
« Au-delà de ses paysages paradisiaques, il faut découvrir l’Île Maurice pour la gentillesse de ses habitants et la qualité de l’accueil des familles. Ce qui la rend si attachante, c’est la grande mixité culturelle qu’on y trouve entre les hindous, les créoles et les chinois, qui vivent en parfaite harmonie malgré leurs différentes religions. Il faut sortir des hôtels pour aller à leur rencontre, ça en vaut vraiment la peine… »
Période idéale : octobre à décembre. Éviter les mois de janvier et février. Un choix varié d’hôtels et de villas s’offre à vous pour séjourner en famille à l’Île Maurice. Pour un séjour 5 étoiles pour les grands comme pour les petits : Paradis Hotel & Golf Club

Le chalet des familles à Morzine
Déjà repérée par Les Louves, la Bergerie à Morzine est l’adresse que les amateurs de sports d’hiver en famille se recommandent. Parce que les propriétaires vous accueillent comme leurs propres enfants, avec leur table d’hôte raffinée et leurs goûters gourmands, dans une station conviviale à taille humaine.
Plus d’informations : La Bergerie, Morzine.

La Pause, dans le désert d’Agafay au Maroc
À 30 minutes en voiture (ou en quad) de Marrakech, des cabanes berbères vous attendent pour un délicieux dîner à la bougie et une nuit magique face à l’Atlas, sous tente ou en maison d’hôtes. Pour les soirées fraîches (en hiver, de décembre à mars), tout est prévu : un poêle, de grosses couvertures en laine et une bouillotte sont installés dans les tentes. Avant de quitter Marrakech, une virée dans ce bivouac version luxe laisse un souvenir impérissable à toute la famille.
Plus d’informations : lapause-marrakech.com

M. D.

Lire aussi sur le magazine Les Louves
Un lodge perché dans la pinède en petite Camargue
Japon, Californie, Paris, les bonnes adresses de Lili Barbery-Coulon

(Visited 1 768 times, 1 visits today)
Il y a 3 commentaires Lire les commentaires Laisser un commentaire
  • j’ai passé trois mois aux Seychelles et c’était vraiment génial

  • Bonjour tout le monde. Je compte voyager et je fouille l’Internet pour trouver les bonnes affaires. C’est ainsi que j’ai repéré votre blog. Tout d’abord, je voulais vous féliciter pour la qualité rédactionnelle de votre publication. Vous avez absolument raison concernant le charme des Seychelles. Partir à l’océan indien est une expérience de vie. Il faut en profiter au maximum. Merci d’avoir partagé ces informations . Bonne chance.

  • François dit :

    Très bon article, effectivement comme vous le soulignez les Seychelles est l’endroit idéal pour explorer les fonds marins. Pêche, plongée, kayak ou catamaran sont des activités à effectuer obligatoirement si vous passez par là 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *