Devenir maman : 3 astuces pour être plus sereine avec un nouveau-né

sereine-nouveau-ne

Passée l’émotion de laccouchement et le plaisir de sortir de la maternité avec son bébé dans les bras, le retour à la maison marque le début dune période de doutes et de questions quand on est une toute jeune maman. Se retrouver seule avec un bébé de quelques jours ou de quelques semaines na rien d’évident, et on aurait tort de ne pas se faire aider ou accompagner pour vivre ces journées et ces nuits compliquées. Laissez-vous guider avec ces trois nouveaux services pensés pour embellir votre quotidien avec un nouveau-né.

 

Oser poser toutes les questions
On a beau avoir choisi le meilleur pédiatre de la ville, profiter d’une maman ultra disponible et faire confiance à une sage-femme qu’on adore, tout ce petit monde n’est pas forcément disponible 24h/24 pour répondre à nos questions les plus délicates. Une poussée de fièvre, un doute sur le volume de lait à lui donner, un coup de blues ou un retour de couches compliqué… Il y a certaines interrogations qu’on n’ose pas formuler autour de nous et pour lesquelles on préfère l’avis d’un expert. C’est précisément pour répondre à ce besoin que Caroline a créé Petite Question, un service dont elle a rêvé après son accouchement et qui permet de poser toutes ses questions de façon anonyme par SMS, Messenger ou email, et d’obtenir une réponse dans les 24h. Pour assurer le sérieux des réponses, la jeune maman a constitué une équipe de professionnels : une sage-femme en hôpital, une infirmière puéricultrice, une pédiatre et une psychologue.

Les Louves aiment offrir ce service à une toute jeune maman en cadeau de naissance pour la rassurer et lui signifier que non, elle ne peut pas tout savoir, et c’est bien normal…
www.petitequestion.fr

 

Élargir son cercle d’amies
Après des mois de grossesse où l’on s’est sentie très entourée et occupée, le congé maternité post-accouchement peut sembler plus monotone. Si le papa a déjà repris le chemin du travail, on se sent vite esseulée face à ce nouveau-né qui demande beaucoup d’attention et de patience. Pour désamorcer les petites angoisses ou le sentiment de solitude, rien de tel qu’une discussion désinhibée avec d’autres mamans qui sont passées par là ou qui vivent exactement la même chose. Pour celles dont les âmes sœurs et confidentes de toujours ne sont pas disponibles, vivent trop loin ou n’ont pas d’enfants, il faut alors oser aller à la rencontre des jeunes mamans du parc voisin… C’est ce que propose le site Les Heureuses Naissances : en fonction de votre adresse, vous trouvez des mamans autour de vous pour échanger, prendre un café, sortir les poussettes et avec un peu de chance, vous faire de nouvelles amies.

Les Louves aiment instaurer un rendez-vous chaque semaine entre mamans, et en profiter pour tester les nouvelles adresses gourmandes du quartier…
www.lesheureusesnaissances.com

 

S’entourer de bonnes fées
Si notre culture n’encourage pas les jeunes mamans à demander de l’aide en dehors du suivi médical, certains pays comme le Canada ou les États-Unis considèrent normal d’épauler les femmes pendant la grossesse et après la naissance, notamment à travers la présence d’une doula. Cette profession qui attend d’être reconnue en France propose un accompagnement pratique et émotionnel aux futurs et jeunes parents. Concrètement, la doula est une bonne fée, une sorte de coach périnatal bienveillant qui écoute sans juger et aide les parents à trouver leur façon de faire et leur équilibre face au bouleversement que représente une naissance. C’est inspirées de ce modèle que Géraldine et Anne ont conçu Naissanciel, un service d’accompagnement des jeunes parents à la naissance. L’une est éducatrice de jeunes enfants et travaille en crèche depuis 20 ans, l’autre est formée aux techniques de bien-être (yoga prénatal, sophrologie) et a suivi la formation de l’Institut de Formation Doulas de France. Ensemble, elles se mettent à la disposition des parents pour répondre à toutes leurs questions et offrir une présence à domicile sur plusieurs séances de deux heures.

Les Louves aiment la relation de confiance et ultra personnalisée qui peut s’installer et qui permet d’aborder tous les sujets, de la liste de naissance à la sexualité après l’accouchement.
www.naissanciel.fr

M. D.

 

Lire aussi sur Les Louves
Comment s’organiser avec un bébé qui ne fait pas ses nuits ?
Mumpreneur : comment s’organiser sans congé maternité ?

 

(Visited 7 299 times, 12 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *