Histoires de prénoms : l’interview de France, créatrice des sacs Josefina

france-josefina
France, créatrice des sacs Josefina

Elle s’appelle France mais est née et a vécu en Espagne toute son enfance : elle en a gardé une fraîcheur ébouriffante et une passion pour les belles choses qu’elle insuffle depuis deux ans dans sa marque de sacs à langer Josefina. Sous ce prénom délicieusement rétro, elle dessine des sacs en cuir élégants et malins, confectionnés dans ses ateliers espagnols et imaginés pour les jeunes mamans contemporaines. C’est tout naturellement que nous l’avons rencontrée pour notre première interview « Histoires de prénoms ».

 

À 35 ans, France Lamy Herbeau a des airs de jeune fille, avec son sourire engageant et son enthousiasme débordant. Une bonne humeur qu’elle met au service de sa marque Josefina, lancée il y a deux ans, et qui est depuis devenue une référence pour les jeunes mamans, séduites par ces sacs à langer aussi beaux que pratiques. « À la naissance de ma fille Olivia, j’ai cherché sans le trouver le sac qui m’accompagnerait au quotidien, dans lequel je pouvais glisser couches et langes mais aussi mon ordinateur pour aller au bureau », raconte-t-elle. « J’ai été très surprise de voir que personne n’avait eu pensé à dessiner des sacs vraiment adaptés aux jeunes mamans et l’idée a germé très vite : il fallait que je me lance ! ». Un petit garçon plus tard (Axel), France lance Josefina, une ligne de sacs en cuir intemporels confectionnés en Espagne. Le petit plus ? L’option personnalisation, qui permet aux mamans de faire broder leurs initiales ou celles de leurs enfants sur leur sac. Un souci du détail cher à France, qui aimait l’idée de porter avec soi les prénoms de ses enfants. Elle était donc la candidate toute trouvée pour inaugurer notre nouvelle série « Histoires de prénoms »:

France la créatrice des sacs Josefina

France, ce n’est pas commun, d’autant plus pour une petite fille franco-espagnole. Raconte- moi l’histoire de ton prénom…
Je m’appelle France comme ma marraine, de qui j’ai toujours été très proche. Elle a joué le rôle de troisième grand-mère pour moi. Il y a aussi une part de nostalgie dans le choix de mon prénom, puisque mes parents, d’origine française, habitaient l’Espagne à ma naissance.

Quel est ton deuxième prénom ?
Maria – avec un « a ». C’est le prénom de la première personne qui est venue rendre visite à ma mère à la clinique. Je pense que le contraste entre France et Maria a amusé mes parents !

Comment as-tu choisi les prénoms de tes enfants ?
J’aime les prénoms courts, gais et avec de la personnalité. Je souhaitais aussi donner à mes enfants un prénom international puisque j’ai grandi en Espagne avec un prénom impossible à prononcer. Je disais d’ailleurs souvent que je m’appelais Maria…
Je savais aussi depuis toujours que je choisirais des prénoms contemporains, ayant moi-même un peu souffert d’avoir un vieux prénom à l’époque des « Alexandre » et des « Romain ». C’est pour ça que la mode actuelle des vieux prénoms, je n’en veux pas pour mes enfants ! Je suis complètement en décalage en termes de tendances (soit un train d’avance soit un train de retard !).

Le choix a-t-il été plus difficile pour ta fille ou pour ton fils ?
Pour mon garçon clairement ! Nous n’avions qu’un prénom sur la liste!

Est-ce que vous avez annoncé les prénoms avant la naissance des enfants ou est-ce que vous avez tenu le secret ?
Nous les avons souvent annoncés à nos proches avant la naissance, je n’ai jamais été stressée par le fait que quelqu’un me « pique » un prénom qui ne m’appartenait pas…

Comment as-tu choisi les deuxièmes prénoms de tes enfants ?
Nous avons gardé la tradition de la famille de mon mari, où les deuxième et troisième prénoms sont ceux de la marraine et la mère pour la fille et parrain et père pour le garçon.

Le prénom que tu n’as pas osé donner ?
J’aime beaucoup le prénom Inés, mais c’est celui de ma soeur, donc après une longue hésitation nous avons finalement choisi Olivia pour ma fille (qui est quand même le prénom de ma meilleure amie d’enfance). J’aime beaucoup le prénom Romain, mais c’est le prénom de mon mari ! Donc nous avons opté pour Axel.

Celui que le papa adorait mais que tu n’aimais pas ?
J’ai l’impression que nous étions assez en phase… Je n’ai pas de souvenir de prénoms atroces proposés par Romain !

Tu as choisi un prénom plutôt désuet pour ta marque. Pourquoi Josefina ?
J’avais une idée très claire de l’image de marque contemporaine que je voulais pour Josefina : logo, photos… Et j’aimais l’idée de contraster cette image avec un vieux prénom très féminin qui en plus d’hispanophone, était facile à prononcer dans plusieurs langues.

France a eu la gentillesse de proposer une offre privilège réservée à nos lectrices : avec le code LESLOUVES, Josefina vous offre la personnalisation de votre sac, avec le marquage des initiales de votre choix, pour toute commande passée sur le site www.josefina.fr  jusqu’au 2 août 2017. N.B. : les sacs commandés cet été seront livrés début septembre (il faut compter trois semaines pour la personnalisation dans les ateliers de maroquinerie de la marque).

sacs josefina

M.R.
Crédit photo : BellyBalloonPhotography / Les Louves

Lire aussi sur Les Louves
Prénoms anciens : notre liste de favoris pour garçons
Choisir un prénom : pourquoi est-ce si difficile ?

(Visited 2 150 times, 7 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *