Les 6 démarches à réaliser quand on apprend que l’on est enceinte

Vous êtes enceinte, et maintenant ?
Vous êtes enceinte, et maintenant ?

Une multitude de petites décisions se prennent dans les premières semaines de la grossesse et quelques démarches obligatoires sont à réaliser quand on est enceinte, les mois précédents la naissance du bébé. Suivez ce petit planning qui vous permettra d’y voir plus clair une fois que le test s’est révélé positif…

 

Le premier examen prénatal
Une fois votre test positif en main, prenez rendez-vous chez votre médecin généraliste ou votre gynécologue. Ils vous demanderont de réaliser une prise de sang ainsi qu’une analyse d’urine pour un premier bilan médical. Viendra ensuite le moment de choisir quel professionnel de santé assurera votre prise en charge et votre suivi pour les neuf prochains mois : sage-femme, gynécologue ou gynécologue obstétricien…

Sage-femme ou gynécologue obstétricien ?
Le choix du professionnel de santé qui assurera le suivi de votre grossesse est en partie lié au lieu choisi pour l’accouchement. Ainsi, les gynécologues obstétriciens accouchent leurs patientes dans la clinique ou l’hôpital dans lequel ils exercent : si vous choisissez un obstétricien, vous accoucherez donc dans l’établissement où il pratique. De même, si vous présentez une grossesse à risque, alors votre suivi sera généralement confié à un obstétricien. Reste que dans le secteur public, près des deux tiers des accouchements sont assurés par des sage-femmes. Ces dernières sont également en charge de la préparation à l’accouchement, et peuvent également intervenir dans le cadre de maternités privées si elles sont en libéral. Reste à trouver la personne qui vous inspire confiance pour faire votre choix.

S’inscrire à la maternité
Si vous optez pour un obstétricien qui exerce dans une clinique privée, vous n’avez pas à vous préoccuper de votre inscription : c’est lui qui se charge de réserver les chambres de ses patientes. En revanche dans le public, c’est aux parents de s’assurer de leur inscription. S’il n’y a aucune obligation légale, il est néanmoins recommandé de réserver sa place le plus tôt possible. Parmi les critères à prendre en compte dans le choix de la maternité : le niveau de la maternité (1, 2 ou 3) mais aussi sa distance par rapport à votre domicile, le taux de césariennes effectuées, le taux d’épisiotomies réalisées, l’aide à l’allaitement

Faire votre déclaration de grossesse
La déclaration de grossesse doit être réalisée dans les 14 premières semaines auprès de la caisse primaire d’assurance maladie. Pour cela, envoyez une attestation de grossesse délivrée par un médecin ou une sage-femme. Vous pouvez également en profiter pour annoncer votre grossesse à votre employeur, même s’il n’existe pas de délai légal pour le faire et que la seule obligation est d’informer l’employeur de son départ en congé maternité. Pour cette annonce, vous devez remettre un certificat de grossesse rempli par votre médecin, par recommandé avec accusé de réception ou bien en main propre contre un récépissé.

Se poser la question du mode de garde
Cela peut paraître bien tôt, mais les places en crèche sont rares et difficiles à obtenir, et mieux vaut s’y prendre plusieurs mois à l’avance. La majorité des mairies acceptent les pré-inscriptions à partir du 6ème mois de grossesse, mais renseignez-vous, les modalités peuvent changer d’une ville à l’autre. Si vous n’optez pas pour la crèche, vous pouvez d’ores et déjà vous renseigner sur les autres modes de garde et faire fonctionner le bouche-à-oreille pour trouver la nourrice ou l’assistante maternelle en or qui gardera votre nourrisson.

Trouver un pédiatre
Là aussi, cela peut paraître un peu précipité. Néanmoins, avoir une bonne adresse de pédiatre dans votre quartier peut être précieux, et ce, dès les premières semaines de votre enfant. Profitez d’avoir du temps devant vous pour vous faire conseiller le bon médecin, cela vous fera économiser du temps et un peu de stress quand votre nouveau-né sera arrivé.

M.R.

Lire aussi sur Les Louves
Le yoga prénatal pour sublimer la grossesse
Aimer être enceinte, ou pas…
Nos secrets pour éviter les jambes lourdes pendant la grossesse
De l’art impossible du bon timing entre le premier et le deuxième enfant

(Visited 26 223 times, 34 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *