L’histoire secrète qui se cache derrière son deuxième prénom

© BellyBalloonPhotography
© BellyBalloonPhotography

Chez nous, on fait plutôt fi des traditions (pas de mariage, pas de baptême), ce qui explique en partie pourquoi nous ne nous sommes jamais posé la question de donner un deuxième prénom à notre enfant. Son père n’a qu’un seul prénom, je n’ai moi-même pas hérité de la litanie des grands-parents ou parrain et marraine, mais d’un seul deuxième prénom que ma mère adorait (Aubine)- mais n’a pas osé me donner à la dernière minute, par peur des critiques. Nous n’étions donc pas vraiment préoccupés par cette idée, jusqu’à ce que l’on découvre le sexe du bébé à l’échographie des cinq mois. Une fille ! Son prénom était tout trouvé, nous le chérissions depuis longtemps. Mais la question du deuxième prénom s’est soudain posée, naturellement, comme une envie d’ancrer encore plus son identité, de lui donner une assise solide, et puis une histoire aussi.

Le papa avait toujours eu une tendresse folle pour le prénom Anna, sûrement inspiré par l’impétueuse et fantaisiste Anna Karina dans Pierrot le Fou, un de ses films préférés. Pendant ma grossesse, il s’est attelé à la lecture d’Anna Karénine, ce qui a fini de le convaincre : nous devions donner ce prénom à notre fille, comme un bagage léger, une filiation d’héroïnes, une particule féminine et poétique. Voilà comment, à environ 6 mois de grossesse, Anna fut acté et propulsé à la seconde marche du podium.

Finalement, ma fille a trois prénoms. Aucun n’est celui de l’une de ses grand-mères, aucune trace non plus de ses parrain et marraine (elle n’en a pas). Nous avons suivi nos inspirations, nos goûts et nos anecdotes personnelles. C’est un peu secret, mais nous aimons bien partager leur histoire avec ceux qui nous le demandent.

Le plus surprenant c’est qu’à la naissance de ma fille, je me suis rendue compte que les « autres prénoms » qu’on lui avaient donnés suscitaient une vraie curiosité. Et je le comprends, maintenant que je me surprends à demander à chacun « et toi, c’est quoi tes autres prénoms ? ». Les anecdotes fleurissent quand vous posez la question autour de vous. Un couple d’amis a choisi « Félicité » comme deuxième prénom pour leur fille : non pas parce qu’il avait un lien avec l’histoire de leur famille, mais simplement parce qu’ils le trouvaient « joyeux » et plein de bonnes ondes pour leur fille. D’autres glissent sur l’état civil les prénoms qu’ils n’ont pas osé choisir (comme ma mère) ou encore ceux qui n’ont pas fait l’unanimité le jour J. Il y a souvent une petite histoire amusante derrière le choix de ces prénoms, et ils dévoilent autre chose, un petit plus attachant, qui donne envie de creuser … Alors je me permets, par pure curiosité assumée, de vous poser la fameuse question : « et vous, c’est quoi le deuxième prénom de vos enfants ? ».

M.R.

 

Lire aussi sur Les Louves 
Les plus jolis prénoms mixtes de 2015
Ces vieux prénoms qu’on aime voir revenir
Ces prénoms rares et uniques

(Visited 7 993 times, 5 visits today)
Il y a 11 commentaires Lire les commentaires Laisser un commentaire
  • Béné dit :

    Pas facile de trouver un deuxième prénom! Même si la référence aux grands-parents me touche beaucoup, il faut bien avouer que ce sont parfois des prénoms peu modernes! Nous avions envie que notre fille soit fière de ces trois prénoms, nous avons opté pour ceux de ses arrières-grands-mères qui sont jolis et font référence à nos origines slaves et espagnoles. Elle s’appelle donc Louison Amalia Suzanne.
    Il reste maintenant à trouver tous les prénoms de son petit frère prévu pour septembre!

  • Laure dit :

    Pour ma fille ainée, on aimait plusieurs prénoms alors on les lui a donnés en 2ème et 3ème.
    Aucune envie de donner les prénoms de grand-mère et de faire “porter” quelque chose à mes enfants. Nous avons donné des prénoms que nous aimions beaucoup, tout simplement.

    Pour notre deuxième fille : idem. A 7 mois de grossesse, nous avons d’un seul coup tous les deux beaucoup aimé “Olympe”. Mais son prénom avait été choisi déjà : Céleste. Et nous n’avions pas envie de changer. Nous avons donc décidé de lui donner un seul autre prénom.

    Sa soeur a 3 prénoms, elle en a 2. Nous avons tout fait avec le coeur et nous en sommes ravis.

  • Emilie dit :

    Nous, quand nous avons su que nous allions avoir une fille, il nous a paru évident d’ajouter à son bagage le nom de femmes que nous admirons, comme une force supplémentaire. Chacun mettant sa pierre à l’édifice librement, ça a donné ma marraine pour moi et sa grand-mère pour son père. Famille ou pas, on s’en foutait; plus qu’un hommage on l’a plus fait pour que ces femmes et leur force accompagnent notre fille

  • LP dit :

    Merci pour ce joli article. Je suis enceinte de ma deuxième fille et on se pose déjà beaucoup de questions sur le premier prénom. Difficile d’avoir un coup de coeur aussi spontané que pour mon ainée, tellement nous avons déjà le sentiment d’avoir écumé toutes les listes possibles de prénoms… En tous les cas pour le deuxième prénom, c’est certain ce sera Marie. Pour plein de raisons.
    Je ne suis pas très tradition non plus mais chez nous, toutes les filles s’appellent Marie, en 1er prénom ou prénoms suivants. J’adore la simplicité de ce prénom, son côté classique mais qui mêlé au premier prénom original de ma fille devient décalé…

    Et puis, pour rire, mes prénoms “suivants” à moi: Colette, Andrée et … Marie!

  • Marina dit :

    Notre fille porte en elle les cultures française et vietnamienne. Nous avons donc voulu lui donner un 1er prénom français et un 2è prénom vietnamien. De plus, les prénoms vietnamiens ont souvent une signification poétique ou un message de force. Nous avons donc composé un prénom qui signifie “cœur pur” et qui n’est pas trop compliqué à prononcer pour les Français (sacré challenge !).
    Autour de moi, il y a des deuxièmes prénoms choisis par la cousine, pour donner une belle importance à la famille au sens large, ou encore qui suivent une tradition familiale où toutes les filles portent tel 2è prénom. Finalement, ce 2è prénom n’est pas si insignifiant que ça !

  • Fanny dit :

    Bonjour,
    Nos deux enfants possèdent trois prénoms : l’officiel que nous avons choisi et un prenom choisi par le parrain et un prenom choisi par la marraine.
    Nous avions envie que parrains et marraines puissent laisser une empreinte et ce dès l’état civil. Qu’ils puissent créent un lien avec le bébé et qu’ils aient une responsabilité.
    Ils étaient tous stressés à l’idée de choisir un prenom mais nous leur avions laissé carte blanche.
    Et nous en sommes ravis.

  • IIseult dit :

    Bonjour, chez nous on a que des prénoms existant mais très peu porté du coup on a un peu hésité en donnat les prénom rare et peu porté a nos enfants, l’ainé ,’a qu’un prénom, j’ai hésité a lui mettre le prénom de son grand-père disparu et de son arrière grand père disparu juste avant sa naissance , lourd a porte peut-être et donc un seule prénom pour lui.
    Par contre pour la deuxième, je lui ai choisi un prénom que je n’aimais pas trop mais qui s’imposait tellement , que j’ai fini par etre convaincu que c’est elle qui l’avait choisi et me le murmurait en attendant sa naissance. Comme deuxième prénom, Aleydis (ancienne version d’ALice, simplement parce que c’est le prénom d’une des fille du peintre johan vermeer , et que j’étais en train de lire la jeune fille à la perle pendant ma grossesse et que la famille vermeer habitait dans la meme rue qu’une partie de ses ancetre (il y a une une espèce de coup de foudre pour Aleydis et comme troisième Eowyn parce que c’est celle que c’est une princesse pleine de douceur , mais une femme forte qui defénd ses conviction, un saint-michel qui combat le dragonen version féminine mais Eowyn c’est aussi celle qui parle au cheveau :-) <3
    « Son visage était très beau et ses longs cheveux semblaient une rivière d'or. Mince et élancée apparaissait-elle dans sa robe blanche ceinte d'argent ; mais elle était en même temps forte et dure comme l'acier, fille de rois….." Tolkien <3.
    Par contre le hasard (ou pas?) fait que leur deux prénom est un nom d'oiseau <3

  • Flore dit :

    Nous sommes partis à l’envers. Le premier prénom qui a été un coup de coeur mutuel (il s’est imposé à nous alors que nous ne savions pas encore que j’étais enceinte) ne pouvait être donné en premier prénom pour cause de jeu de mot évident avec le nom de famille, c’est donc son 3ème. Le père a eu un autre coup de coeur pour un autre prénom mais j’étais mitigée, il a fini deuxième. Nous sommes tombés d’accord sur le premier, il nous plaisait à tous les deux. Notre fille s’appelle Lysia Maxine Freija. Avec le recul, je regrette de ne pas avoir bravé le jeu de mot (en même temps, le père avait mis un véto, j’ai pas eu le choix lol), je trouve que son 3ème prénom lui irait mieux… Mais bon, Lysia lui va bien aussi :) Nous ne voulions pas de noms déjà présents dans la généalogie pour ne pas la “charger” avec les histoires de ses ancêtres (psychogénéalogie). Et je me suis rendue compte seulement plus tard qu’à défaut de charger en psychogénéalogie, on a chargé en symbolisme… Lysia (un dérivé d’Isis), Maxine (qui vient de Maxime, Maximus, le plus grand) et Freija (déesse scandinave)… Totalement par hasard mais quand même lol

  • Emilie dit :

    Lors de la 1ere échographie, nous avons appris que nous attendions des jumeaux .
    Malheureusement, au troisième mois , le coeur de l’un d’entre eux s’est arrêté …

    Le 29 Décembre dernier , notre petite Adèle est née. Elle porte donc en deuxième prénom Charlie , prénom que nous aurions probablement donné au deuxième.

    Nous voulions symboliser cette histoire à travers ce deuxième prénom comme pour donner de la force et protéger notre petite Adèle.

  • Mina dit :

    Le deuxième prénom de ma fille est Faustine, c’était dans ma liste pour le premier prénom mais je n’imaginais pas mon bébé avec ce prénom même si je l’adorais… en revanche le papa a eu un coup de coeur pour ce prénom! On a décidé de lui donner en deuxième! Ça veut dire fortunée, chanceuse et j’espère que ça lui portera chance!
    Pour moi les prénoms sont des cadeaux, j’ai voulu offrir deux jolis prénoms à ma fille! Le papa préférait qu’on s’arrête à 2 mais j’aurais pu aller jusque 3… Moi j’ai les prénoms de mes grands-mères mais ça me plait et j’aime avoir plusieurs prénoms!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *