Tendances prénoms : nos favoris du mois de juin

Avant même de tomber enceinte, il nous est arrivé de dresser des listes de nos prénoms préférés. Mais une fois la grossesse confirmée, il est étrange de constater à quel point nos goûts changent en matière de prénoms. Celui que l’on vénérait s’avère soudain complètement incongru lorsque l’on essaie de l’attribuer à notre bébé… La recherche prend parfois neuf mois complets ! Pour vous aider, voici une liste des prénoms récemment glanés sur les faire-part et dans les maternités, avec la complicité des bijoux personnalisés Merci Maman.

 

Pour un garçon :

Marceau
Ce prénom très populaire au début du XXe siècle connaît un retour en grâce depuis quelques années dans les berceaux. C’est un dérivé de « Marcel », qui vient du latin « Marcellus », nom d’une famille romaine. On fête donc les Marceau avec les Marcel, le 16 janvier, pour honorer le pape du même nom qui vécut au IVe siècle.

Alexis
Il vient du grec « Alexandros », lui-même dérivé du terme guerrier « Alexein » qui signifie « repousser, protéger ». Ce qui explique que tant de conquérants et d’empereurs aient porté un prénom de cette famille… On fête la Saint Alexis le 17 février en référence à ce Saint qui vécut au XIIIe siècle. Parmi ses dérivés pour les filles on aime aussi Alexia, Alexa ou Alexie.

Oscar
D’origine germanique (« Osgar » ou « Anschaire »), Oscar est un prénom plutôt classique qui est redevenu très fréquent depuis les années 1990. On le fête le 3 février, en l’honneur de Saint Anschaire, missionnaire bénédictin du IXe siècle qui évangélisa les populations Vikings au Danemark. Beaucoup plus rare pour une fille : le prénom Oscarine.

Marin
Ce prénom tire son origine de l’adjectif latin « marinus » signifiant « maritime ». Pas aussi populaire que son homologue féminin, « Marine », Marin connaît un regain de popularité depuis les années 2000. On le fête le 3 mars.

Aristide
Ce prénom plutôt rare de nos jours est apparu en France au XIXe siècle. Il vient du grec « Aristeides » lui-même formé des termes « aristos », qui signifie « le meilleur », et « eidès », « fils ». Le 31 août, on célèbre Saint Aristide d’Athènes, philosophe grec qui se convertit au christianisme sous le règne de l’empereur païen Hadrien.

Henri
Il vient du nom germain « Haimric » qui signifie « maison » (« heim ») et roi (« ric »). De nombreux souverains et saints ont ainsi porté ce prénom, comme l’empereur d’Allemagne que l’on fête le 13 juillet et qui contribua à répandre le christianisme dans son pays. Très populaire dans les années 20, il connaît un retour en grâce depuis quelques années.

 

Pour une fille :

Romane
Dérivé du prénom Romain, lui-même issu du latin « romanus », il désignait dans l’Antiquité un habitant de Rome et plus tard les pèlerins chrétiens qui avaient fait le voyage jusqu’à Rome. Pour une fille, Romana était déjà un prénom très populaire dans l’Antiquité. On fête les Romane le 28 février.

Gabrielle
Ce prénom, qui revient en force depuis quelques années, vient des mots hébreux « gabar » qui signifie « être fort », et « El, Elohim », pour « Dieu ». C’est, dans la Bible, le prénom de l’archange le plus proche de Dieu. On fête les Gabrielle le 29 septembre.

Octavia
Il s’agit d’un prénom très rare, dérivé d’Octavie et d’Octave. À l’origine, « octavus » signifie « le huitième » en latin. On célèbre la Saint Octave le 20 novembre.

Ella
On connaît plusieurs origines pour ce prénom plus répandu dans les pays anglophones. Il viendrait du même mot grec « hélios » signifiant « éclat du soleil » ou bien serait le diminutif du prénom Emmanuella ou d’Eléanor. Une Sainte Ella a vécu au XIIIe siècle en Angleterre, sa fête est célébrée le 1er février.

Mahault
Ce prénom rare a fait son grand retour dans les années 2000, il est la forme médiévale du prénom Mathilde, d’origine germanique : « math » signifiant « puissance, honneur », « hild », « le combat ». On fête les Mahault le 14 mars.

Joséphine
Variante féminine de Joseph, ce prénom était très peu connu avant le XIXe siècle : c’est l’impératrice Joséphine de Beauharnais qui a porté sa popularité, à son apogée au début du XXe siècle. Une Sainte Joséphine vécut également au XIXe siècle, on la fête le 19 mars.

Maxence
Plus souvent donné aux garçons, ce prénom est pourtant mixte et vient du latin « maxentius » qui signifie « le plus grand ». Sa popularité ne cesse de progresser mais il reste encore rarement donné aux petites filles. On fête les Maxence le 26 juin.

Envie d’offrir un cadeau de naissance unique ou de faire graver un bijou au nom de votre enfant ? Découvrez les jolies collections à personnaliser de Merci Maman : colliers, médailles, bracelets et petits accessoires sont gravés à la demande et à la main dans les ateliers de la marque, à Paris ou à Londres, et livrés chez vous en quelques jours.

bracelet-pastille-bijou-personnalise

Lire aussi sur Les Louves
Tendances prénoms : nos 30 favoris du mois de mai
Tendances prénoms : nos favoris du mois d’avril

(Visited 46 590 times, 1 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *