Nos boutiques de bonbons préférées à Paris

Pour trouver les plus jolies sucettes, les guimauves les plus tendres, des berlingots par centaines, des Roudoudou ou même de la réglisse salée comme en Suède, voici nos trois magasins de bonbons préférés à Paris. La tirelire risque d’y passer…

 

Le Bonbon au Palais
Ici, on est comme dans une école primaire début de siècle avec tableau noir, pupitres et cahiers vintage. Une carte de France fixée au mur propose de réviser sa géographie car la maison vend le meilleur de la confiserie artisanale française : sucettes rondes d’Ardèche, Chuques du Nord, Violettes de Toulouse, Berlingots de Cauterets, Petits Poucets de Vichy. En vitrine, on a mis en valeur dans de grosses bonbonnières rétro les fameuses guimauves, best-seller de la maison (Alain Ducasse a avoué qu’il n’en faisait pas de meilleures). Ajoutez des vendeuses incollables sur l’histoire du Téton de la reine Margot ou sur le procédé de fabrication des fleurs cristallisées, vous obtenez un petit paradis pour les enfants et aussi pour les parents qui veulent retrouver le goût des sucettes Pierrot Gourmand, des Roudoudou et des Coco Boer.
Le Bonbon au Palais, 19, rue Monge, 75005 Paris.

magasins-bonbons-paris

Bonbons au Palais


Käramell
Lena est suédoise. Il y a neuf ans, elle a ouvert rue des Martyrs cette boutique de bonbons dont les casiers en bois débordent de confiseries garanties suédoises. La spécialité de la maison ? La réglisse, sous toutes ses formes et dans toutes ses textures, dans des bonbons aux associations improbables (réglisse-citron, réglisse-guimauve…) et surtout en version salée, une marotte toute suédoise. Dans son bazar multicolore, Lena vend aussi de la petite décoration scandinave, d’authentiques sabots suédois pour les grandes et les petites modeuses et une jolie sélection d’articles pour les anniversaires d’enfants (ballons, guirlandes, bougies et pompons en crépon pastel).
Karamell, 15, rue des Martyrs, 75009 Paris

magasins-bonbons-paris

Karamell

 

À la Mère de Famille
Impossible de ne pas citer la maison-mère de La Mère de Famille, arrimée au 35 rue du Faubourg Montmartre depuis le début des années 1760. La devanture, inscrite aux monuments historiques en 1984, est tout simplement sublime avec ses lettres d’or et ses vitrines remplies d’une débauche de nougats, d’orangettes, de confitures, de calissons, de florentins, de dragées et de bonbons feuilletés. En entrant, on tombe immédiatement sur un étal gigantesque de caramels mous de toutes les couleurs, piochez-en deux ou trois, puis cap sur les bonbons en vrac, les bâtonnets de pâte d’amande en forme d’animaux, les guimauves, les sucettes aux fruits « en fer de lance ». Il ne reste plus qu’à régler, à l’ancienne, à travers la vitre d’une caisse-cabine en bois sculpté, avant de dévorer son butin dès le trottoir atteint.
À la mère de famille, 35, rue du Faubourg Montmartre, 75009 Paris

magasins-bonbons-paris

À la mère de famille

Fanny Rivron
Crédit photo : Fanny Rivron / Les Louves

 

Lire aussi sur Les Louves
Recette de cookies au coeur fondant pour le goûter
Paris 19e : nos adresses préférées pour un brunch avec les enfants

(Visited 1 008 times, 1 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *