Mariage, bébé, road trip aux USA : discussion avec Anne-Charlotte, du blog My Brouhaha

My Brouhaha
My Brouhaha

Elle est une maman relax : Anne-Charlotte l’avoue elle-même, elle aime prendre les choses de la vie avec recul et humour, et c’est ainsi qu’elle vit son rôle de maman, auprès de Mona, bientôt trois ans. Sur son blog coloré My Brouhaha, parsemé de ses créations DIY et de ses jolies découvertes, Anne-Charlotte distille sa bonne humeur de maman cool.

 

Avec Anne-Charlotte, nous avons multiplié les rendez-vous ratés avant de réussir enfin à nous retrouver autour d’un déjeuner dans le quartier de l’Odéon. Il fait beau, elle m’emmène dans une petite adresse à deux pas de ses bureaux, où on déguste de délicieux feuilletés grecs. L’occasion d’une conversation joyeuse au dessus d’une assiette de mézés à partager.

Marion : Anne-Charlotte, je suis ravie de te rencontrer. Ca fait très longtemps que je lis ton blog, qui est comme un joyeux fourre-tout créatif, dis-moi si je me trompe…

Anne-Charlotte : Non c’est un peu l’image de mon blog, je l’ai commencé quand je suis arrivée à Paris il y a sept ans. Dès le départ j’ai eu envie d’y parler d’un peu de tout, et en tant qu’adepte du do it yourself j’ai tout de suite partagé mes idées de couture et de création. J’aime l’idée d’imaginer des choses faites main, utiles et jolies. Et puis naturellement, je me suis mise à parler de ma grossesse, en essayant de toujours distiller un peu d’humour et de recul, de partager ce que je vivais de façon un peu décalée, sans me prendre la tête.

M. : Au moment de ton accouchement, tu as d’ailleurs publié un article dont le succès ne se dément pas …

A.-C. : Oui ! Il s’agit de mon article sur la valise de maternité, pour lequel j’avais pris en photos tous les essentiels que je comptais emmener avec moi pour le jour J. Il a suscité beaucoup de réactions, et je reçois encore des commentaires de mes lectrices qui s’en servent pour préparer leur séjour à la maternité, ça me fait très plaisir.

M. : Il y a des articles qui m’ont beaucoup plu sur ton blog, ceux où tu partages les souvenirs de ton mariage. Ce grand jour, vous l’avez vécu à trois, avec ton mari et Mona, qui avait un an à l’époque. Comment avez-vous organisé ce mariage avec un bébé ? C’était prévu comme ça ou Mona a pointé son nez un peu plus tôt que prévu ?

A.-C. : Ca a été sportif ! Pour la petite histoire, je pense avoir été prête à avoir un enfant depuis mes quinze ans ! Alors quand mon fiancé m’a demandée en mariage lors d’un voyage en Italie, on n’a pas hésité, on a choisi de lancer un bébé en même temps, en se disant qu’on verrait bien. Finalement Mona est arrivée rapidement, et on a préféré reculer le mariage d’un an, se rendant compte que tout gérer alors qu’elle avait quelques mois allait être plus compliqué que prévu…

M. : Et donc un an plus tard, vous avez finalement célébré votre mariage, avec Mona.

A.-C. : Oui. J’angoissais un peu pour le jour J, et finalement tout s’est merveilleusement bien passé, Mona a été super, on sentait qu’elle était heureuse parce que les gens autour d’elle étaient heureux. Je suis contente en plus d’avoir ces photos souvenir avec elle. Bon, j’ai quand même une petite anecdote croustillante : en plein milieu de la soirée, je me suis retrouvée dans notre chambre, où dormait Mona, qui hurlait parce que sa couche était pleine. J’ai dû lui changer sa couche, en robe de mariée, pendant qu’elle se débattait, en évitant d’en mettre partout, la consoler, la rendormir, avant de filer à nouveau sur la piste de danse comme si de rien n’était.. C’est là que tu comprends qu’être maman c’est aussi être multifonction.

M. : Et vous êtes partis en voyage de noce dans la foulée ? Il y a beaucoup de couples qui se posent la question de partir ou non avec leurs enfants, quand ceux-ci sont arrivés avant le mariage…

A.-C. : Nous avons décidé d’attendre que Mona soit assez grande pour en profiter. Il était hors de question pour nous de ne pas le faire avec elle, ce sont des souvenirs que nous voulons avoir à trois ! Nous partons donc cet été pour quatre semaines de road trip aux États-Unis…

M. : Vous êtes comme ça avec ton mari non ? À ne pas vous embarrasser, à vivre les choses avec simplicité, sans vous compliquer la vie ?

A.-C. : C’est quelque chose d’hyper important pour moi. Par exemple, je dis souvent que je voulais un « bébé à l’arrache »…

M. : Un bébé à l’arrache ? Tu m’expliques le principe ?

A.-C. : (rires) Ca veut juste dire que très peu pour moi les bébés « cerise sur le gâteau », qui viennent comme un accomplissement après le super mariage, le job de rêve, l’appartement parfait, le tout dans le bon timing. On vivait dans un deux pièces quand je suis tombée enceinte, je voulais quitter mon job qui ne me plaisait pas plus que ça, et c’était parfait comme ça ! Et quand Mona est arrivée, on eu envie de continuer notre vie d’avant, de montrer à notre fille comment on vit, tout en s’adaptant à elle évidemment.

M. : Et dans le quotidien ça donne quoi ? Vous êtes plutôt cool avec Mona ?

A.-C. : Si on a envie par exemple de se faire exceptionnellement un apéro un dimanche soir et de rentrer à 22h30, et bien tant pis, on le fait, Mona se couchera plus tôt le lendemain pour récupérer. C’est important pour nous d’avoir cette liberté, de ne pas être rigide. Par exemple, alors que je venais d’accoucher, Mona avait 3 semaines, on s’est tous retrouvés entre amis dans une grande baraque. Ma mère m’a prise pour une folle, mais c’était génial, on avait envie de partager ça. Aujourd’hui, Mona tisse des liens forts avec les enfants de nos amis, et ça c’est top, on se dit qu’on a réussi quelque chose !

M.R.

Retrouvez Anne-Charlotte sur son blog

Lire aussi sur Les Louves
Les bonnes adresses d’Anne-Charlotte, du blog MyBrouhaha, Paris 75020
Confidences d’une maman imparfaite : Julie Picard, du blog Charlie and June
Les confidences de maman de Géraldine Dormoy, du blog Café Mode

(Visited 2 764 times, 1 visits today)
Il y a 1 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *