Petit guide à l’usage des parents qui emmènent leur baby-sitter en vacances

©Arsène et les Pipelettes, été 2015
©Arsène et les Pipelettes, été 2015

Pourquoi part-on en vacances ?

 

  1. Pour se reposer, décompresser, déconnecter, dormir…
  2. Profiter de sa famille et voir ses amis.

Le problème, c’est qu’avec de jeunes enfants, 1 et 2 ne sont pas compatibles. Non, vous ne ferez pas plus de grasse matinée en Bretagne au mois d’août qu’à Paris le dimanche… Alors, même si vous vous moquiez de ceux qui s’encombrent d’une baby-sitter à plein temps pendant leurs vacances, maintenant que vous avez des enfants, vous réalisez que vous en rêvez.

Forte d’une expérience de baby-sitter surexploitée et très demandée (je ne suis plus sur le marché, désolée), je me permets de vous donner quelques conseils pour rendre cette jeune fille aussi heureuse que possible pendant son séjour. Parce qu’une baby-sitter qui vous aime se pliera en quatre pour chouchouter vos enfants presqu’aussi bien que vous.

Avant de partir
Soyez très clairs sur les tâches que vous lui confiez, au-delà de la garde et de la sécurité des enfants, si vous souhaitez qu’elle fasse les courses, les repas, voire du repassage, demandez-lui dès le départ si elle est d’accord, et adaptez sa rémunération.

Une fois sur place, pour que vos enfants l’acceptent, il faut qu’elle fasse partie de la famille le temps des vacances, un peu comme une grande sœur. Impliquez-la dans les activités, sur les photos, et accueillez-la le plus chaleureusement possible, vos enfants seront ravis de vous imiter.

Si possible logez-la dans une chambre seule, avec sa propre salle de bains, pour préserver votre intimité et la sienne.

Chassez surtout de votre esprit l’idée que vous lui offrez des “vacances rémunérées”. Elle sera loin de chez elle, loin de ses amis et se sentira souvent très seule avec des petits qui n’ont pas beaucoup de conversation… Et vous êtes bien placés pour savoir que les gérer toute la journée est un job à plein temps.

Pendant la journée
Essayez de ne pas rester dans ses pattes et de lui laisser le champ libre. Les enfants détestent leur baby-sitter quand ils ont l’impression qu’elle les éloigne de leurs parents. Laissez-les seuls avec elle si possible. Elle peut les emmener en promenade, organiser des jeux dans le jardin pendant que vous faites durer le déjeuner ou que vous vous accordez une sieste par exemple. Si vous avez envie de profiter de la plage en famille, et que sa présence n’est pas indispensable, proposez-lui de faire ce qu’elle veut de son côté, aller faire des courses en ville, se reposer… Il est désagréable pour elle de se sentir inutile et de trop dans vos vacances.

Définissez une plage horaire d’une heure où elle sera libre chaque jour, pendant la sieste ou les activités des enfants par exemple. C’est important pour elle de savoir ce que vous attendez d’elle et à quel moment, et de connaître à l’avance les moments qu’elle pourra se réserver.

Pour les repas
Elle n’est pas obligée de les prendre tous avec vous. Vous serez ravis de ne pas vous imposer d’horaires le midi, et de la laisser gérer le déjeuner des petits et les mettre à la sieste. Le soir, si vous ne sortez pas, proposez-lui de dîner avec vous après le coucher des enfants.

Enfin, n’hésitez pas à marquer le coup à la fin des vacances si vous l’avez trouvée vraiment à la hauteur, avec un petit cadeau “offert par les enfants” et/ou un joli pourboire…

M. D.

Lire aussi sur le magazine Les Louves
Recruter une nounou, les bonnes questions à (se) poser
Accueillir une jeune fille au pair anglophone

Photo ©Arsène et les pipelettes, été 2015. 

(Visited 1 755 times, 1 visits today)
Il y a 1 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *