Premier jour d’école : bien gérer sa première rentrée

©theredballoonphotography.com
©theredballoonphotography.com

Ce n’est pas sans appréhension que vous envisagez ce moment où vous allez lâcher la main de votre “bébé” pour qu’il entre à l’école des petits. Avant ce grand jour, rassurez-vous pour mieux le préparer à cette nouvelle étape, et suivez les conseils avisés et bienveillants d’Elisabeth, institutrice en maternelle depuis plus de trente ans et habituée des rentrées scolaires.

 

Évitez de (le) stresser
Quand un parent est nerveux, les enfants le ressentent. Pour qu’il pénètre avec le sourire dans la classe, montrez-lui plutôt que vous faites entièrement confiance à l’institution et à la maîtresse. « J’ai vu beaucoup de parents attendre à l’entrée de la classe que leur enfant se mette à pleurer, il vaut mieux savoir partir. Dites-vous qu’une fois la porte fermée, les enfants éclatent de rire au bout de 5 minutes, ça se passe souvent comme ça ».

Habillez-le de façon très pratique
L’une des principales différences entre la crèche et l’école est le nombre de personnes présentes pour s’occuper des enfants, et le premier apprentissage consiste à les rendre plus autonomes. Il devra aller aux toilettes et se déshabiller seul, évitez donc les bretelles ou les salopettes, au moins au début de l’année…

Ne chargez pas son « cartable »
La plupart des écoles interdisent de rapporter de la nourriture, pour des questions d’hygiène et d’allergies. Les enfants sont censés prendre leur goûter après l’école, et s’ils ont faim l’institutrice pourra parfois leur donner un fruit. Dans un sac qui porte son nom, on conseille de glisser un doudou pour la sieste (également marqué à son nom), un pantalon et une culotte de rechange en cas d’accident. Inutile de prévoir les couches, s’il n’est pas encore tout à fait propre, il le deviendra très vite en voyant faire les autres… Les tétines, toujours par mesure d’hygiène, ne sont pas non plus les bienvenues dans la classe.

Parlez avec son institutrice
L’accueil en petite section est personnalisé et vous pouvez sans problème vous ouvrir à la maîtresse, qui sera à l’écoute. Vous pouvez l’informer si votre enfant a eu une mauvaise nuit, s’il a été malade, etc. Si quelqu’un d’autre l’emmène à l’école, vous pouvez lui faire passer un message par écrit.

Couchez-le plus tôt
Plus de bruits, plus d’enfants, plus de stimulation : l’école lui impose un rythme beaucoup plus intense que la crèche. Ne le couchez pas après 20h, voire plus tôt les premiers jours, le temps qu’il prenne ses habitudes de sommeil entre la sieste à l’école et la maison.

Demandez le programme
Chaque enseignant gère la journée à sa façon, le plus souvent par plages d’une demi-heure. Jeux libres dans la classe, histoires, comptines, passage aux toilettes groupé et lavage des mains, sport (au moins une fois par jour : grimper, danser, sauter, se donner la main, etc.), ateliers créatifs, jeux de mathématiques, rangement de la classe… Dans la cour de récréation, ils sont le plus souvent entre petits, et les institutrices sont là pour veiller à ce qu’aucun ne reste à l’écart, en organisant des rondes et des chants. Le programme pédagogique est distribué au début de l’année, ou consultable sur le site education.gouv.fr.

Et pour lui expliquer l’école avec un livre, ne compliquez pas les choses, choisissez l’album le plus simple possible.

T'choupi              premier jour d'école
T’choupi rentre à l’école
, T. Courtin, Nathan.  Le premier jour d’école, R. Wells, l’École des loisirs.

Remerciements à Elisabeth Deknudt pour son témoignage et ses conseils.

M. D.

Lire aussi sur Les Louves
Recruter une nounou bilingue pour les sorties d’école
Trouver une baby-sitter en un clic avec l’appli BB Sitter
Recette pour les enfants : le bounty maison

(Visited 4 349 times, 2 visits today)
Il y a 1 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *