Prénoms anciens : notre liste de favoris pour filles

prenoms_anciens_filles
@Belly Balloon Photography / Les Louves

Ils ont disparu presque totalement dans la deuxième moitié du XXe siècle, pour réapparaître dans les années 2010 sur nos faire-parts. On aime le charme désuet et la mélodie des prénoms anciens pour petites filles, et on n’hésite plus à puiser dans nos arbres généalogiques à la recherche d’une aïeule à honorer au moment de choisir le patronyme parfait. 

 

Agnès
Ce prénom vient du grec Agnos qui signifie « chaste, pur ». On fête les Agnès le 21 janvier, en l’honneur de la vierge et martyre Sainte Agnès, qui vécut à Rome au IIIe siècle. Elle est, selon l’Église catholique, la sainte patronne des filles, de la chasteté, des couples et de la pureté corporelle.

Alma
Ce prénom serait dérivé du verbe latin Alere, « nourrir, élever, alimenter », d’où l’apparition du mot dans la désignation de déesses romaines : Alma Mater pour « mère nourricière », puis dans la religion chrétienne pour qualifier Marie. Mais d’autres origines arabes ou hébraïques sont connues pour ce prénom qui signifie alors « savante »  ou « jeune fille ». Dans le calendrier chrétien, sa fête a lieu le 1er août pour honorer la mémoire d’une martyre du pays de Galles qui vécut au VIe siècle.

Apolline
Ce prénom est dérivé du nom grec « Apollon », dieu de la beauté, de la poésie et des arts. Littéralement, « appellos » signifie « qui inspire ». Très rare en France jusque dans les années 90, sa popularité ne cesse de croître depuis 2010. On fête les Apolline le 9 février.

Célestine
Ce prénom puise ses racines dans le mot latin « caelus », qui signifie « ciel ». On le fête le 19 mai lors de la saint Célestin, un Pape élu au XIIIe siècle qui renonça à cette charge trop lourde dans la première année de son pontificat. Très rare, ce prénom a connu sa plus grande popularité dans les années 1900.

Eugénie
En grec « eugenios » signifie « bien né ». Le dérivé féminin du prénom Eugène, était à la mode dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Il est réapparu dans les années 80 mais reste relativement rare. On fête la saint Eugénie le 7 février.

Félicie
Tiré du latin « felix », qui signifie « heureux », le prénom Félicie est fêté le 7 mars. Populaire durant la période de l’Antiquité romaine, il a presque disparu dans la deuxième moitié du XXe siècle et reste très peu donné aujourd’hui.

Léonie
Le féminin de Léon est un prénom latin tiré de « leo », qui signifie « lion ». On fête la Saint Léon le 10 novembre, en l’honneur du pape du même nom, qui vécut au Ve siècle. Actuellement, il fait partie des cent prénoms les plus donnés en France.

Philomène
D’origine grecque, le prénom Philomène signifie littéralement « qui aime la lune ». Fêtées le 29 novembre, les Philomène sont rares, même si ce prénom connaît un léger regain de popularité depuis 2010.

Augustine
Ce prénom de la famille des Auguste vient du latin « augustus », qui signifie « majestueux, sacré, consacré par les augures ». On fête les Augustine le 28 août, un prénom extrêmement rare au XXe siècle que l’on voit réapparaître depuis 2010.

 

Lire aussi sur Les Louves
Tendances prénoms : nos 30 favoris du mois de mai
Tendances prénoms : nos favoris du mois d’avril
Prénoms féminins : quand les grandes féministes nous inspirent
Prénoms pour filles inspirés des héroïnes de Shakespeare

(Visited 8 041 times, 44 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *