Prénoms de déesses et héroïnes romaines pour petites filles

prenoms-deesses
©Natalys

Figures emblématiques de lhistoire de Rome, de sa fondation à sa chute, mêlant Histoire et mythe, personnifications divines des « vertus », déesses ou allegories, les déesses, prêtresses et héroïnes de lAntiquité romaine sont une source inspirante de prénoms pour petites filles fières et pleines de caractère.

 

Aurore, déesse de l’Aurore.

Camille : dans l’Énéide de Virgile, Camille est une guerrière qui se distingue par son habileté et sa légèreté.

Cassandre : Mythe emprunté par Virgile à Homère (l’Iliade), Cassandre est la fille de Priam, roi de Troie. D’une très grande beauté, elle a reçu d’Apollon le don et la malédiction de prédire l’avenir et de n’être jamais crue.

Clélie : héroïne des débuts de la République romaine, Clélie s’illustre par sa ruse dans la guerre contre Porsenna (VIe siècle av. J.-C.).

Clémence, personnification divine de la clémence.

Constance, personnification divine de la constance.

Cybèle, déesse de la fécondité.

Diane, déesse de la chasse et de la lune.

Félicité, personnification de la joie.

Fortune, personnification de la chance.

Iris, personnification de l’arc-en-ciel.

Junon : reine des dieux, protectrice des femmes mariées.

Laetitia, personnification de la joie et du bonheur.

Lavinia : dans l’Énéide, la fille du roi Latinus et fiancée de Turnus, Lavinia, est aussi l’épouse promise à Énée par les oracles. La colère de Turnus contribue à déclencher la guerre entre les Latins et les Troyens pour la conquête du Latium, région où doit être fondée la future Rome.

Liberté, personnification de la liberté.

Lucrèce : selon la légende, Lucrèce est une dame romaine réputée pour sa beauté et sa vertu. Violée par le fils du roi Tarquin le superbe, elle se donne la mort de peur d’être accusée d’adultère. Son viol est considéré comme l’élément déclencheur du passage de la monarchie à la République en 509 av. J.-C.

Luna, déesse de la lune, associée à Diane.

Sibylle : dans l’Antiquité, une sibylle est une prophétesse dont les paroles énigmatiques et délirantes nécessitent de posséder des clefs d’interprétation. Dans l’Énéide, c’est la Sibylle de Cumes qui accompagne Énée dans son voyage aux Enfers en l’aidant à cueillir le rameau d’or.

Trivia, déesse de la magie.

Vesta, déesse protectrice du foyer.

Victoire, déesse de la puissance des armées romaines.
©Crédit photo : Natalys.

Lire aussi sur Les Louves
Les plus jolis prénoms russes pour petites filles
Les plus beaux prénoms féminins issus d’héroïnes d’opéraset de ballets

(Visited 7 217 times, 7 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *