Se réserver un moment en tête-à-tête avec son enfant : ces petits rituels précieux

http://kandismarinophotography.com
http://kandismarinophotography.com

Un petit moment sans les frères et soeurs ni papa, pour discuter, jouer, vous raconter votre journée… Pour freiner la frénésie du quotidien et se retrouver en tête-à-tête, à chacune ses petits rituels avec les enfants. Plusieurs mamans nous on livré leurs instants précieux pour partager du temps rien qu’à deux.

 

« Le petit-déjeuner, un rituel sacré », Axelle, maman de Charles, 3 ans et demi
J’ai un rituel sacré avec Charles depuis qu’il est tout petit (et qui m’a d’ailleurs fait redouter la rentrée à l’école et les horaires que ça impose) : on prend de bons petit-déjeuners juste tous les deux, tous les jours, en semaine comme le week-end. Ce rituel s’est tellement installé que si mon mari m’offre une grasse matinée, Charles m’attend pour prendre son petit déjeuner avec moi. J’adore ce moment très zen, où il mange ce qui lui fait plaisir de bon appétit, et moi aussi. On peut discuter mais pas forcément, on est tous les deux, on prend notre temps et on profite.
Pendant les vacances chez mes beaux parents c’est son grand-père qui a le privilège de ce moment et chez mes parents c’est sa grand-mère. Je trouve que c’est une bonne façon de tisser des liens et c’est vraiment mon rendez-vous « seuls au monde » avec Charles.

« Un cinéma avec orgie de M&M’s », Justine, maman de Augustin, 5 ans, et Louis, 2 ans
Ce n’est pas toujours facile de trouver le temps de partager un moment rien qu’à deux, mais je pense que c’est essentiel pour chaque enfant.
Il y a quelques semaines j’ai fait mon premier cinéma rien qu’avec Augustin, et c’était génial. On a fait une orgie de M&M’s et de pop-corn, et il a regardé la moitié du film installé sur mes genoux, un vrai moment de complicité. On s’est dit tous les deux en sortant du cinéma que ce serait bien de recommencer !

« L’histoire du soir », Charlotte, maman de Céleste, 6 ans, et Anna, 2 ans et demi
Le seul rituel qui est vraiment régulier chez nous est l’histoire du soir, racontée tous les jours. Et avec Céleste qui est plus grande, j’en profite pour lui demander ensuite quel moment elle a préféré dans la journée et celui qu’elle a le moins aimé. C’est notre petit instant rien qu’à nous avant de se coucher…

« Une activité à deux pendant la sieste du petit frère », Caroline, maman de Victor, 5 ans et demi et de Stanislas, 6 mois.
Comme Stanislas, le plus petit, demande plus d’attention au quotidien, j’essaie de trouver des moments où je suis 100% disponible pour Victor. Le mercredi après-midi, lorsque Stanislas fait la sieste, j’en profite pour faire un jeu de société avec Victor, un jeu de cartes, un montage de Lego ou bien un gâteau. Objectif : accorder du temps de qualité, même si c’est court. Je tâche d’être vraiment à l’écoute et entièrement à ce qu’on fait ensemble en opposition avec le quotidien durant lequel on gère toujours cinquante choses à la fois (le bain, le repas, le retour SMS -mail à une copine, le lancement du chronodrive…). Des moments rares qu’on apprécie tout autant l’un que l’autre.

« Le café – grenadine du samedi matin », Marie, maman de César 6 ans et Paul, 4 ans
Tous les samedis matin, mon aîné prend sa leçon de natation. C’est l’occasion avec Paul, mon petit dernier, de nous retrouver tous les deux en tête-à-tête. On s’installe dans un café pas loin de la piscine, et on commande à chaque fois la même chose : un café pour moi, une grenadine pour lui. On refait le monde, Paul me raconte sa semaine, me parle de ses petites histoires… C’est notre moment à nous, qu’on ne manquerait pour rien au monde.

« La gaufre du dimanche », Hortense, maman de Bertille, 2 ans
Presque tous les dimanches, c’est marché. J’emmène Bertille avec moi, sans son papa, et on se promène ensemble au milieu des étals. Elle « m’aide » à faire les courses, choisit des légumes, des fleurs… Et à chaque fois, on termine au stand de gaufres où on partage une gaufre à deux. Bertille est très fière d’avoir ce petit rituel avec sa maman, et adore en parler à son père quand on rentre à la maison.

(Visited 2 389 times, 1 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *