Solution après l’école : Smartsitting, le babysitting inspiré de Montessori

smartsitting
@PlayDoh

S’initier à l’anglais, apprendre le piano ou découvrir le dessin avec un(e) babysitter chevronné(e) et ne plus s’ennuyer après l’école ou le mercredi après-midi : telle est l’ambition de ce nouveau service de babysitting inspiré de la méthode Montessori. Baptisé Smartsitting par ses fondateurs, ce mode de garde ponctuel ou régulier propose aux parents de décider avec leur enfant d’une activité qu’il aimerait découvrir ou développer, et de trouver le « Smartsitter » idéal pour ce projet. Une belle idée pour révéler le talent de nos enfants à l’heure du bain et du goûter.

 

Une alternative à la garde d’enfants habituelle
Le principe du Smartsitting est de proposer une garde d’enfants « créative » : « Nous souhaitons faire de l’éducation culturelle et artistique à travers la garde d’enfant », explique Edwin Galan, co-fondateur du service, qui rappelle qu’à Paris, « un enfant est gardé par une nounou environs 300 heures par an en moyenne. Nous voulions mettre ce temps-là à profit ». Plus qu’une nounou qui veille sur l’enfant, Smartsitting propose des activités telles que le dessin, la musique ou l’initiation à une langue: « Ça peut être une découverte avant d’inscrire son enfant à une activité qui lui plaît », précise-t-il.

Une philosophie empruntée à la méthode Montessori
La valeur ajoutée de cette solution tient aussi dans la formation que reçoivent les « Smartsitters » avec une professeur de maternelle Montessori, qui leur apprend les bases de cette méthode: « Nous souhaitons promouvoir la pédagogie positive. Ce qui nous intéresse c’est la découverte par les enfants de ce qu’ils veulent faire et construire. On aime cette autonomie, c’est pourquoi nous faisons attention à être dans l’exemple. C’est un état d’esprit, une écoute active, une bienveillance, savoir être positif. À cet âge on apprend, on se trompe, on se relève, nous ne voulons surtout pas d’un apprentissage strict. » Une méthode qui intéressera aussi les parents, désireux d’en reproduire certains principes à la maison.

(Lire aussi : Atelier ou école Montessori, les questions à se poser avant les inscriptions)

Des Smartsitters artistes ou étudiants en art
Pour pouvoir proposer ces activités aux enfants, Edwin Galan recrute ses Smartsitters à l’école de Condé, aux Beaux-Arts, ou dans les conservatoires: « On les reçoit et on étudie leur expérience avec les enfants avant tout ». Les parents et l’enfant rencontrent une première fois le/la Smartsitter choisi pendant une demi-heure ou une heure, et si le feeling passe, la garde peut démarrer. Chaque week-end, Smartsitting propose un programme d’activités et de sorties culturelles pour la semaine à venir que la famille valide. Cependant, la personne s’adapte toujours à l’humeur et à la forme de l’enfant: « C’est pourquoi nous vérifions avant tout la créativité des Smartsitters, leur capacité à imaginer des activités nouvelles », précise Edwin Galan.

Des offres de garde à la carte
S’il s’agit principalement d’une garde régulière, entre 16h et 19h où le Smartsitter va chercher l’enfant à l’école, lui donner le goûter, le bain, l’aider pour ses devoirs et lui proposer des activités, il est aussi possible de demander des gardes ponctuelles: « Aujourd’hui, nous travaillons avec 150 enfants, toujours sur des formats différents, en nous adaptant au rythme des familles », complète Edwin Galan. Pour l’instant, le service n’existe qu’à Paris et en banlieue, mais le fondateur souhaite développer Smartsitting en province.

Tarifs: 25 euros de l’heure. Les familles peuvent bénéficier des aides de la CAF en fonction de leurs revenus, et d’une déduction fiscale de 50%.
Plus d’infos : lesmartsitting.fr 

 

Tiphaine Lévy-Frébault.

 

Lire aussi sur Les Louves
Solution après l’école : des activités 100% arty à Paris
Ces petites règles à fixer avant de partir en vacances avec une baby-sitter
5 trucs à piquer aux Danois pour élever les enfants les plus heureux du monde

 

(Visited 2 387 times, 1 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *