City-guide pour des vacances en famille à Sifnos, la perle des Cyclades 

Avec ses villages perchés et leurs dédales de ruelles étroites, ses escaliers en pierre creusés dans la roche et ses sentiers en pente raide menant dans les plus jolies criques, Sifnos na, au premier abord, rien dun paradis pour poussettes On ne résiste pourtant pas à y emmener toute sa tribu (en âge de marcher si possible) pour profiter de ses petites plages plantées de tamaris, explorer les abords des rochers avec masques et tubas et apprécier le calme et lesprit de village qui règnent sur cette perle des Cyclades.

 

Lorsque que votre bateau en provenance du Pirée s’arrête au port de Kamares, à Sifnos, quelques touristes vous regardent avec de grands yeux et vous demandent pourquoi vous débarquez ici. La plupart de ceux qui y descendent connaissent déjà bien les Cyclades, ils ont vu Mykonos, Santorin et Paros, ils ont poussé jusqu’à Amorgos… Mais c’est à Sifnos que les petites et les grandes familles aiment revenir poser leurs valises. Certainement parce que, discrète et petite –on la traverse du Nord au Sud en 1h en voiture-, Sifnos se laisse facilement apprivoiser et l’on s’y sent très vite chez soi. Authentique, cette île ressemble à un morceau de Corse vert et brut, où aucune crique ni plage n’aurait été dénaturée. Au contraire : dans les villages ou au bord de l’eau, les tavernes, cafés et hôtels se fondent dans le décor comme pour mieux mettre en valeur la beauté naturelle de l’île.

Promenade dans le village
Sifnos est l’ennemie du bling et séduit par son naturel et ses couleurs : le blanc immaculé des chapelles qui se découpent sur le bleu profond de la Méditerranée, le rose fuchsia éclatant des bougainvilliers qui habillent les façades des maisons et le vert des oliviers qui ont contribué à la prospérité de l’île depuis des siècles. Cette palette se charge d’odeurs sur le chemin piéton qui mène d’Apollonia (la capitale) à Artemonas, une promenade à ne pas manquer pour découvrir le plus joli village de l’île. Si l’on aime l’ambiance de la rue principale d’Apollonia après 21h, (l’heure où les familles se retrouvent pour dîner mais aussi l’heure de pointe pour les boutiques du village) on savoure le silence des ruelles d’Artemonas en fin d’après-midi, pour se perdre, une glace à la main, dans le dédale des rues. Aux abords du village, on croise des chèvres dans leur pâture, on longe des jardins potagers parfaitement tenus et l’on salue les poules et les lapins qui habitent les cours des maisons.

Déjeuner sur la plage
Aux heures les moins chaudes de la journée, les familles investissent les plages de l’île pour laisser jouer les enfants au bord de l’eau ou les faire dormir à l’ombre des tamaris. Pour le déjeuner, elles ont l’embarras du choix et des saveurs. Incontournable, dans la superbe crique de Chryssopigi, la taverne familiale du même nom : on y déguste, les pieds dans l’eau et à l’ombre des arbres, le fromage de chèvre local rôti aux tomates, de la féta au miel et au sésame, quelques succulents plats mijotés à base d’agneau et d’aubergines, et une salade de salicorne étonnante et addictive… Sur la plage de Platys Gialos, on hésite entre un excellent ceviche de poisson au Fish Bar Oméga 3, et une assiette d’inspiration méditerranéenne chez Maiolica. Cette nouvelle table emmenée par un jeune chef israëlien fait la part belle aux produits de qualité et de saison, avec un menu aussi séduisant pour les amateurs de viande que les végétariens.

Á faire absolument :

  • Visiter le village historique de Kastro à la tombée du jour et se baigner en contrebas dans la crique de Seralia.
  • Déguster une langouste grillée sur le port de Faros.
  • Goûter la pasta du chef Marco chez Mamma Mia à Apollonia.
  • Aller observer les poissons avec masques et tubas dans les rochers aux abords de Platys Gialos, après un petit-déjeuner sur la jolie terrasse du café Palmira.
  • Commencer la journée avec un jus pressé au Véranda Café à Apollonia.


Informations pratiques

Pour aller à Sifnos : depuis Athènes, prendre un speedboat depuis le port du Pirée (2h de traversée). Réservations et horaires sur aegeanspeedlines.gr.
Pour aller de l’aéroport d’Athènes au Pirée, comptez 1h30 en bus, 1h en taxi.
Les horaires des bateaux peuvent vous amener à passer une nuit au Pirée ou à Athènes.

Au Pirée, nous recommandons le Piraeus Dream City Hotel, un hôtel simple et propre, très proche de votre quai d’embarquement, et agréable pour démarrer les vacances avec son restaurant en rooftop. L’hôtel dispose de chambres familiales et de lits bébé. Chambre double à partir de 60 euros la nuit.

Plus d’infos pour préparer votre voyage à Sifnos sur le blog hellenica.fr, écrit par d’autres amoureux de l’île.

Lire aussi sur Les Louves
3 hôtels kids friendly à Sifnos

 

M. D.

(Visited 2 850 times, 1 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *