Votre grossesse pas à pas : Conseils et to-do list du 7e et du 8e mois

grossesse_7_8_mois
©Belly Balloon Photography / Les Louves

Enfin, vous voilà au seuil de votre troisième trimestre : tout se concrétise et le bébé à naître semble occuper autant de place dans votre ventre que dans votre esprit… Un vent de douce excitation souffle sur votre quotidien et sur votre couple malgré les petits désagréments qui peuvent apparaître à ce stade de la grossesse. Voici quelques conseils pour savourer sereinement la dernière ligne droite. 

 

Vous
Petit, bas, tendu, en pointe ? Tout le monde y va de son diagnostic sur la forme ou le placement de votre ventre lorsque vous annoncez fièrement que vous entrez dans votre 7e mois de grossesse (29 semaines d’aménorrhée). Pour vous, le dénouement approche et vous oscillez entre excitation et appréhension –en particulier si c’est votre premier. Votre instinct maternel se réveille et guette avec émerveillement les gigotements et les hoquets du bébé qui déforment l’arrondi de votre ventre, tandis que vous commencez à vous demander si vous devez craindre les douleurs de l’accouchement. Vous alternez aussi entre gros coups de fatigue et forme olympique et votre concentration sur le plan professionnel commence à en souffrir : patience, le congé maternité est proche et vous permettra de vivre à votre rythme.

Le conseil de la sage-femme : Comment gérer les dernières semaines avant le congé maternité ?
Votre bébé est maintenant bien formé, il va désormais grandir et grossir : durant ce dernier  trimestre il va donc puiser davantage d’énergie. Aménagez au maximum vos journées de travail, faites des siestes ou diminuez les heures si vous en ressentez le besoin. Si vous avez beaucoup de transports pour vous y rendre et que vous êtes exténuée, parlez-en en consultation avec la personne qui suit votre grossesse. Privilégiez les trajets courts ou faites des pauses régulières et portez des bas de contention ; les vibrations de la voiture ou du train peuvent vous donner des contractions… Du repos avant et après le trajet pourra être nécessaire. Avoir une dizaine de contractions par jour -souvent le soir quand vous êtes enfin allongée dans votre canapé- est normal. Si votre ventre se durcit davantage et que cela vous paraît inhabituel, parlez-en en consultation ou allez aux urgences de votre maternité.

 

Votre corps
Vous vous sentez évidemment plus lourde et moins « mobile », votre démarche et vos difficultés à changer de position ne trompent pas et vous vous surprenez à demander de l’aide pour vous relever du canapé… La troisième échographie vous confirmera bientôt le poids de votre bébé, entre 1,8 et 2,2 kilos si tout va bien : pas étonnant que vous ayez du mal à trouver des positions confortables le jour comme la nuit. Les insomnies à cette période sont fréquentes, tout comme les remontées acides en fin de journée qui touchent bon nombre de futures mamans et ne sont pas plus faciles à supporter que les nausées du premier trimestre… Pour les éviter, on recommande en général de bannir les aliments acides au moins le soir. Si cela ne suffit pas, n’hésitez pas à demander à votre gynécologue de vous prescrire des médicaments. Certains sont très efficaces et sans risques pour la femme enceinte.

Le conseil de la sage-femme : Pourquoi a-t-on des insomnies en fin de grossesse ?
Les insomnies peuvent apparaître dès le début de la grossesse pour différentes raisons. Au dernier trimestre, les mouvements du bébé sont plus intenses, plus fréquents ; certaines femmes ont des maux de dos ou des crampes ; les positions confortables sont moins faciles à adopter avec votre ventre qui grossit de jour en jour. Et puis, c’est vrai que l’accouchement approche et que bientôt vous aurez ce beau bébé dans vos bras… De quoi vous faire cogiter un peu… Faire un peu de relaxation avant de dormir peut vous aider à diminuer votre rythme cardiaque, à être plus calme et ainsi faciliter l’endormissement. Gardez une activité pendant la journée adaptée à votre état car l’inactivité peut favoriser l’insomnie. Préférez les sucres lents complets le soir, évitez les excitants et préparez-vous une infusion de camomille, verveine ou une tisane de mélisse.

 

To-do 

  • Si vous êtes salariée, votre congé maternité est une formalité gérée par votre employeur qui se charge de faire les démarches pour vous. Si vous êtes free-lance ou chef d’entreprise, assurez-vous auprès de votre caisse d’Assurance Maladie ou autre organisme que vous avez fait le nécessaire pour être payée dans les temps durant cette période.
  • Il est plus que temps de vous équiper, de terminer l’aménagement et la décoration de la chambre du bébé, et de compléter son trousseau. Commencez par dresser des listes : les choses que vous avez déjà ou que vous allez récupérer de vos sœurs ou amies, celles dont vous avez besoin, pour la valise de maternité et pour le retour à la maison, et ce dont vous avez envie, en créant votre liste de naissance. Vous complèterez ces listes au fur et à mesure et vous aurez des suggestions à donner à vos proches qui pensent déjà à votre cadeau de naissance
    Pour une liste de naissance pratique multi-enseignes : mesenvies.fr.

 

À méditer :

 

Merci à Hortense, sage-femme, pour ses précieux conseils. Pour poser toutes vos questions, nous recommandons le service Petitequestion.fr.
Voir aussi ses conseils pour le premier mois, le deuxième mois, le troisième et le quatrième mois de grossesse, le 5e et le 6e mois de grossesse.

M. D.

Lire aussi
Conseils pour prendre soin de sa poitrine pendant la grossesse
4 réflexes beauté à adopter pendant la grossesse

 

(Visited 1 573 times, 2 visits today)
Il y a 0 commentaire Lire les commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *